PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mercredi 10 avril 2013 | Le Patriote

Arts plastiques / Rhode Bath-Schéba Makoumbou : La déesse aux mains agiles

Elle est une habituée des grands prix. Le dernier en date qu’elle vient de mettre dans son escarcelle, c’est le Grand prix des Arts et des Lettres (Valeur : dix millions de CFA) du Président de la République du Congo- Brazzaville qui lui a été attribué en décembre 2012. Rhode Bath-Schéba Makoumbou est aujourd’hui l’artiste dont les œuvres trônent sur les cimaises de prestigieuses galeries et salles d’exposition du monde. Née le 29 août 1976 à Brazzaville, Rhode a été, depuis sa tendre enfance, initiée à la peinture par son père, le peintre David Makoumbou. Elle s’est réellement engagée dans l’art à partir de 1989. A travers ses œuvres, son écriture picturale met en avant plan et en valeur les activités sociales de la femme africaine.

Comme matières, elle utilise la peinture à l’huile, elle peint généralement au couteau. La variété de ses toiles s’illustre dans un style nettement africain (à partir de l’art statuaire traditionnel), mais également influencé par les courants de l’art réaliste, expressionniste et cubiste. Depuis 2002, Rhode Makoumbou a créé de nombreuses sculptures en matière composée (sciure et colle à bois sur une structure métallique) représentant les métiers des villages qui tendent à disparaître. Certaines ont plus de trois mètres de haut ! «Je me considère comme une artiste archiviste de la mémoire sociale et culturelle de l’Afrique en général, et du Congo en particulier », confesse-t-elle en se présentant. En outre, l’artiste considérée comme une citoyenne du monde est une véritable adepte du respect des notions idéologiques de l’identité et de la diversité culturelle. Elle a toujours accordé une grande importance à la question du sens dans l’art et du rapport entre l’artiste et son public. A partir de 2003, Rhode a entamé une importante carrière internationale et expose maintenant dans le monde entier. En dix ans, elle a participé à 189 expositions collectives ou individuelles dans le monde, sans compter ses 18 participations dans son pays natal.
Elle a déjà présenté ses œuvres à Abidjan en Côte d’Ivoire à la Galerie “Le Dompry” au Plateau, au Congo Brazzaville, Gabon, France, Belgique, Niger, Cameroun, Etats-Unis, Tanzanie, Allemagne, Sénégal, Maroc, Espagne, Suède, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse et Canada. Elle a un atelier à Bruxelles en Belgique, mais elle continue parallèlement à travailler à Brazzaville un ou deux mois par an.

JAD

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ