x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mercredi 8 mai 2013 | Le Democrate

Rti : Pourquoi Aka Sayé Lazare reste à son poste

© Le Democrate Par Prisca
Passation des charges à la RTI : Brou Aka Pascal passe le flambeau au nouveau Directeur général, Aka Sayé Lazare
Mardi 2 aout 2011. Abidjan. Maison de la télévision, à Cocody. Cérémonie de passation des charges entre Brou Aka Pascal et le nouveau Directeur général, Aka Sayé Lazare
La nouvelle s’est repandue hier comme une trainée de poudre et colportée par la presse nationale. Le Directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti) est limogé. Aka Sayé Lazare serait remplacé par un Ivoirien vivant en Europe. Mais que nenni. Le Directeur général est bel et bien à son poste et continue de gérer le plus grand Ivoiriens et de leur président. Depuis sa nomination, il n’a de cesse de relever tous les nombreux défis qui se posent à la structurqu’ilm dirige. Et Dieu seul sait combien ils sont nombreux ces défis. Le premier défi qu’il a pu relever avec maestria était celui d’un personnel aussi pléthorique que budgétivore. Ensuite, le problème délicat du matériel gravement et dangereusement obsolète. La couverture nationale dans la perspective des élections législatives et locales a aussi été assurée avec succès grâce au savoir-faire d’une équipe de qualité dirigée par un patron compétent et visionnaire. Un autre challenge et non des moindres est bien celui de la réconciliation et de l’unité nationale, chères au président de la République. Là encore Aka Sayé Lazare et son équipe sont en voie de gagner leur pari. Aujourd’hui, chaque agent se dit heureux et fier d’appartenir à la Rti . Car disent-ils, « grâce au Dg, nous bénéficions de formations intenses et notre entreprise a également fière allure. Nul doute que d’ici peu nous serons la meilleure en Afrique » . Comment donc comprendre que l’on puisse se permettre de freiner un tel élan en limogeant un Dg qui a été confirmé à son poste suite à un appel à candidature. Aka Sayé Lazare a encore un mandat de trois ans au moins pour hisser la Rti au rang des médias les plus enviés au monde. Il en a les compétences et les hommes. L’on ne demande qu’à l’Etat de mettre à sa disposition les moyens afin d’y arriver. Arrêtons donc les rumeurs et les faux complots afin de permettre à la direction et au personnel de travailler sereinement. Car les défis son nombreux et pour les relever, il faut de la sérénité et de la rigueur.

Gisèle Tienfô

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ