x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le jeudi 6 juin 2013 | L’intelligent d’Abidjan

Littérature / Concours du jeune écrivain : Ecrire pour voir la vie autrement

Le lancement du concours littéraire du jeune écrivain s’est tenu, le mercredi 29 mai 2013, au sein du District d’Abidjan au Plateau. Et ce, en présence de Clarisse Bandaman, initiatrice du concours et de Henri N’koumou, représentant le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman. Elle avait pour objectif d’intéresser la jeunesse au métier de la plume et aussi de les insérer dans le tissu de la littérature.

«Il faut amener la population surtout la jeunesse à s’améliorer et à épouser une autre façon de voir la vie à travers la littérature. La culture est un élément clé pour la formation humaine. Il faut soutenir les jeunes qui ambitionne de faire la littérature », a déclaré Clarisse Bandaman. Pour le représentant du ministre de la Culture et de la Francophonie, les jeunes écrivains sont le fruit d’une maturation. Le président du jury, Kouassi Léon, a souligné qu’il n’y a d’émergence sans la littérature et la culture.

«La littérature est un moyen d’éducation et aussi un moyen de transmission. L’Afrique doit disposer de textes majeurs et d’écrivains majeurs», a-t-il insisté. Le concours littéraire du jeune écrivain est réservé aux jeunes de 15 à 35 ans. Le lieu d’inscription et de dépôt est la bibliothèque du District d’Abidjan. La fin de dépôt des manuels est prévue pour le 15 août 2013.

S.P

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ