PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 20 août 2013 | Le Democrate

Bouna-Doropo : Palé Korotoum est décédée

La nouvelle est tombée comme un couperet le vendredi 09 août dernier, à Bouna. Opératrice économique de son état, Palé Korotoum, appelée affectueusement « Koro », est décédé des suites d’une longue maladie. Après plusieurs mois d’hospitalisation, la maladie a eu raison d’elle. Militante engagée du Pdci, Palé Korotoum était de toutes les luttes du vieux parti. Toute jeune, elle milite au sein de l’Association des Femmes Ivoirienne (Afi), ce qui lui avait valu d’être présidente de cette structure, à Bouna-Doropo. « Koro » ne s’arrête pas en si bon chemin et à l’occasion de la mise en place de l’Union des Femmes du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, (Ufpdci), sous le mandat de Mme Léopoldine Tiézan Coffie, elle se voit confier la présidence et le poste de Déléguée départementale de l’union de 1992 à 2002. Sa détermination de militante engagée lui vaudra d’être dans les instances de son parti en qualité de membre du Grand Conseil, de Vice- présidente du Conseil général de Bouna de 2002 à 2013, Membre fondateur du Réseau International des Femmes pour les Actions Affirmatives (RIFAA) et candidate malheureuse aux dernières élections législatives. Cette « Amazone » et figure emblématique du Pdci-Rda dans la région du Goutougo a été de tous les rendez-vous politiques de son parti. Un proche de la famille confiait que « Korotoum voulait forcément assister au conclave du samedi dernier et prendre part aux assises du 12ème congrès d’octobre prochain, malgré sa convalescence. Après ces deux événements, elle souhaitait être décorée, mais le Seigneur en a décidé autrement ». La section Pdci-Rda de Bouna-Doropo et par ricochet toute la famille du vieux parti perd ainsi une vaillante militante. La défunte laisse derrière elle trois enfants.

Iris Fabiola Yaëlle

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ