x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 12 décembre 2013 | Le Patriote

Ouverture de l’autoroute du Nord à Yamoussoukro/ Alassane Ouattara : “Au-delà de l’intérêt, elle doit être un signe d’espoir”

© Le Patriote Par Atapointe
Infrastructures économiques: le Chef de l`Etat inaugure l`autoroute Abidjan-Yamoussoukro
Mercredi 11 Décembre 2013. Yamoussoukro. Le Chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a officiellement inauguré l`autoroute du Nord reliant les villes d`Abidjan et de Yamoussoukro distantes de 230 KM.
Enfin, l’autoroute du Nord est totalement achevée. En tout cas, en ce qui concerne la tranche de son tronçon, Singrobo-Yamoussoukro, long de 86 km, jusque-là véritable chemin de croix pour les usagers, eu égard à son très mauvais état, occasionnant de nombreux accidents de la circulation et favorisant le phénomène des coupeurs de route. Le président Ouattara, l’heureux réalisateur de cet ouvrage, a hier aux environs de 11h à Yamoussoukro, procédé à la coupure du ruban et à la découverte de la stèle, marquant ainsi son ouverture officielle au public. Pour le chef de l’Etat, Félix Houphouët-Boigny, qui était soucieux du bien-être de sa population, avait décidé d’accorder une importance capitale aux infrastructures routières. C’est alors qu’après avoir lancé les travaux de construction de l’autoroute du Nord, dont il a achevé le tronçon Abidjan-Singrobo (130km), il était opportun de continuer son ?uvre. D’autant plus que c’est l’un des rares projets qu’il n’a pu achever. Cette nouvelle infrastructure, selon le président de la République, ainsi que le ministre Achi Patrick, en charge des infrastructures économiques, est dotée kilomètre par kilomètre d’une caméra de surveillance, de radar, des postes de surveillance de la police, de la gendarmerie, des sapeurs pompiers. C’est une des meilleures plateformes du pays et de la sous-région. Le chef de l’Etat a par ailleurs annoncé la construction du prolongement de cette autoroute à Bouaké, en précisant que les travaux vont effectivement démarrer dans le premier trimestre de l’an 2014. Dans le même contexte, l’hôte de la région du Bélier a mis un accent sur le prolongement de l’Autoroute Abidjan-Lagos. Il a saisi l’occasion pour saluer la 3ème réunion des cinq pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, qui depuis jeudi dernier, est en réunion préparatoire des documents juridiques et manuels qui seront présentés aux chefs d’Etat des pays concernés au 53ème sommet de la CEDEAO à Addis-Abeba, en Ethiopie (Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Burkina Faso, Mali.) Il les encouragés à persévérer pour que les travaux démarrent le plus rapidement possible. Le chef de l’Etat fera un clin d’?il aux bailleurs de fonds, grâce à qui toutes ces réalisations ont été possibles. Avant de les solliciter à nouveau, pour la construction de l’autoroute Abidjan-Bouaké et sa prorogation jusqu’à Lagos. Le président Ouattara indiquera en outre qu’au-delà de l’intérêt que cette autoroute suscite, elle doit être un signe d’espoir en lequel il faut faire confiance, mais qu’il faudra aussi préserver. Bien avant lui, c’est le petit neveu de Félix Houphouët-Boigny, le Gouverneur Thiam Augustin, qui a ouvert les temps forts de cette cérémonie d’inauguration. Pour lui, cette cérémonie revêt plusieurs symboles, dont celui, majeur à ses yeux, de la poursuite par un de ses fils héritiers, en l’occurrence Alassane Ouattara, de l’?uvre du père fondateur de notre nation, qui en avait jeté les bases en 1982. Un autre symbole non moins important étant, avec le parachèvement de cette autoroute – la route précédant le développement – de l’ouverture franche de Yamoussoukro à l’émergence appelée de tous leurs v?ux par les Ivoiriens à l’horizon 2020. Pour sa part, le ministre Patrick Achi soulignera non seulement la construction de la suite de l’autoroute Singrobo-Yamoussoukro, mais surtout de la réhabilitation de tout le long de l’autoroute, qui a nécessité 35 milliards FCFA supplémentaires. Huit (8) représentants des bailleurs de fonds ont été décorés à cette occasion par le Médiateur de la République, N’Golo Coulibaly.
Jacquelin Mintoh

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ