x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 12 décembre 2013 | Présidence

Inauguration de l’autoroute du nord : discours de S.E.M. Alassane Ouattara président de la république de Cote d’Ivoire

© Présidence Par Atapointe
Infrastructures économiques: le Chef de l`Etat inaugure l`autoroute Abidjan-Yamoussoukro
Mercredi 11 Décembre 2013. Yamoussoukro. Le Chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a officiellement inauguré l`autoroute du Nord reliant les villes d`Abidjan et de Yamoussoukro distantes de 230 KM.
Yamoussoukro, le 11 décembre 2013

Madame la Première Dame,
Monsieur le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du budget,
Messieurs les Présidents d’institution,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,
Messieurs les Ministres en charge des infrastructures, des transports et des travaux publics de la CEDEAO,
Monsieur le Ministre des Infrastructures de la Tunisie,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Monsieur le Gouverneur du District de Yamoussoukro,
Messieurs les Préfets de région et de département,
Mesdames et Messieurs les membres du corps préfectoral,
Monsieur le Maire de Yamoussoukro,
Mesdames et Messieurs les Elus,
Messieurs les représentants des institutions financières participant au projet, la Banque Islamique de développement, le Fonds Saoudien, le Fonds Koweitien, la Banque Arabe du Développement Economique de l’Afrique (BADEA), le Fonds de l’OPEP,
Messieurs les représentants de l’ensemble de nos partenaires financiers,
Monsieur le Président Directeur Général du Groupe Soroubat,
Messieurs les Présidents de Conseils d’administration, Directeurs généraux, Directeurs centraux, Chefs de services de l’Administration,
Honorables chefs traditionnels et Chefs religieux,
Chers amis de la presse,
Honorables invités, Mesdames et Messieurs.
L’inauguration de la dernière section de Singrobo a été réalisée par le Président Félix Houphouët-Boigny en 1981. L’objectif, la vision du Président Houphouët, était d’achever cette autoroute vers Yamoussoukro

pour amorcer la seconde phase du développement de la ville de Yamoussoukro, capitale politique de notre pays.
Ce projet est l’un des rares, sinon le seul qu’il n’a pas pu achever avant de nous quitter. Aujourd’hui, 32 après, c’est avec un sentiment de fierté et d’émotion, que nous allons enfin faire de son rêve une réalité. Bien que l’enjeu de cette autoroute soit connu de tous, il est important de rappeler qu’il est pour le développement de la région du Bélier et de la Côte d’Ivoire toute entière, un élément déterminant permettant d’accroitre le désenclavement de toute la région du Nord et du Centre, par la facilitation des échanges.
Mais il devient également un axe beaucoup plus sûr. En effet, les accidents sur la dernière partie de ce tronçon très dégradé ont coûté la vie à nombreux de nos concitoyens, sans oublier le phénomène des coupeurs de route. Aujourd’hui, avec la mise en service de cette autoroute moderne dont la première section a également été réhabilitée grâce notamment à l’importante participation du Groupe de la Banque Atlantique, c’est une infrastructure dotée de toutes les facilités en termes de confort et de sécurité qui est mise à la disposition des populations.
Ainsi, une vidéo-surveillance sur l’ensemble du tronçon autoroutier, des radars de contrôle de vitesse, une police et une gendarmerie autoroutières composées de professionnels bien équipés, des ambulances, ainsi que des trauma center permettant la prise en charge rapide et sécurisée d’accidentés éventuels font de cette autoroute, l’une des meilleurs plateformes de la sous-région.
Honorables invités,
Mesdames, Messieurs,
Dès l’année prochaine, notre objectif est d’entamer le prolongement de cette autoroute en démarrant la construction de la section Yamoussoukro-Bouaké, ceci dans le cadre du grand projet autoroutier structurant d’intégration Abidjan – Ouaga, dont les embranchements prévus avec le Mali et le Niger permettront de donner un souffle nouveau au développement de toute cette partie de notre sous-région.
C’est dans le même contexte de l’intégration sous régionale que le projet autoroutier Abidjan – Lagos a été initié. Je voudrais saisir cette occasion

pour me féliciter de la tenue hier, ici à Yamoussoukro, de la troisième réunion ministérielle du comité de pilotage de ce projet. Je voudrais en particulier remercier les Ministres venus des pays frères du Ghana, du Nigeria, du Benin, du Niger, du Togo et de la Tunisie, qui ont bien voulu nous faire l’amitié d’assister à la cérémonie de ce jour.
Je les encourage à persévérer, afin que les travaux de cette autoroute démarrent également le plus rapidement possible.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Ce merveilleux projet n’aurait pu voir le jour sans les acteurs majeurs que sont les institutions de financement du développement qui ont accepté d’accompagner le gouvernement dans cette aventure. Je voudrais tout particulièrement ici adresser mes félicitations et toute ma gratitude aux institutions de la coordination des bailleurs de fonds arabes que sont le Fonds Saoudien, la Banque Islamique de Développement, le Fonds de l’OPEP, le Fonds Koweitien et la Banque Arabe du Développement Economique de l’Afrique qui ont compris les vrais enjeux de développement que représentait cette infrastructure, mais également pour l’ensemble des investissements qu’ils réalisent dans les autres secteurs de notre économie.
Je voudrais saisir l’occasion de cette cérémonie pour les solliciter à nouveau, pour le financement du projet de prolongement de l’autoroute vers Bouaké, ainsi que pour le projet de l’autoroute Abidjan - Lagos, car il serait bien dommage de s’arrêter en si bon chemin.
Je voudrais, pour terminer, remercier tous les acteurs de cette oeuvre, tout particulièrement la société Soroubat. Je les félicite pour la qualité du travail effectué. Je voudrais demander au Ministre des Infrastructures de Tunisie ici présent, de transmettre au peuple frère de Tunisie toute notre gratitude et notre fraternité pour cet exemple de coopération Sud- Sud particulièrement réussi.
Honorables invités,

Mesdames, Messieurs,
Au moment où nous allons mettre à la disposition des populations cette infrastructure, nous voulons vous dire qu’au-delà de l’intérêt qu’elle représente au plan économique et social, vous devez avant tout la voir comme un signe d’espoir, celui d’une Côte d’Ivoire à nouveau ambitieuse, qui a véritablement pris son envol et en laquelle vous devez garder confiance.

Bonne route à tous !
Je vous remercie

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ