x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 12 décembre 2013 | AIP

Visite d’Etat : Toumodi et Djékanou en effervescence, plus de 20 000 personnes attendues

© AIP Par Atapointe
Infrastructures économiques: le Chef de l`Etat inaugure l`autoroute Abidjan-Yamoussoukro
Mercredi 11 Décembre 2013. Yamoussoukro. Le Chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a officiellement inauguré l`autoroute du Nord reliant les villes d`Abidjan et de Yamoussoukro distantes de 230 KM.
A 24 heures de l’arrivée du président ivoirien, Alassane Ouattara, à Djékanou et Toumodi, l’on note, depuis ce jeudi, une effervescence inhabituelle dans ces localités, dont les autorités administratives annoncent une "mobilisation exemplaire" de plus 20 000 personnes pour les différents meetings prévus.


Grands travaux et animations tous azimuts
A côté des vrombissements de moteurs des bulldozers et autres machines de type Caterpillar, qui se pressent d’achever les travaux de voirie, des jeunes gens s’activent à pavoiser la ville de Toumodi aux couleurs nationales : orange-blanc-vert.

Le centre-ville qui grouille de plus en plus de monde, accueille plusieurs cars en provenance diverses contrées du pays, transportant des ressortissants du département. "Moi, je vis à Duékoué (Ouest), nous avons fait un convoi pour venir aider nos parents à réserver un accueil chaleureux au chef de l’Etat. C’est avec joie que je suis là", lance Kouamé A., planteur.

Même ambiance à Djékanou (16 km de Toumodi), où le patriarche Abdoulaye Diallo, maire et "bâtisseur" emblématique de la ville, est lui-même descendu sur le terrain pour superviser les préparatifs de cette "visite historique" du chef de l’Etat, malgré un état de santé convalescent. "Le président Alassane arrive, on est contents", lâche-t-il de façon laconique, avec un sourire.

"Son Excellence Alassane Ouattara, le département de Djékanou vous dit ‘n’vlê’ (Bienvenu)", lit-on sur une banderole à l’effigie de M. Ouattara, à l’entrée de la cité des Djékas, où travaux de voirie et de ravalement des murs d’édifices publics rivalisent.

Si à Toumodi, la préfecture annonce plus de 15 000 personnes "à l’intérieur et à l’extérieur" du stade municipal, pour le meeting, à Djékanou, le préfet Kablan-Aka Sonoh Julie prévoit "au moins 5 à 6000 personnes au terrain" de la commune. Un concert est prévu ce jeudi soir dans cette jeune et coquète ville.


Programme de visite

Alassane Ouattara est attendu à Toumodi et Djékanou vendredi. Il se rendra dans la matinée à Kimoukro, un village de Djékanou pour la mise en service d’une station d’eau réhabilitée, et dont la capacité a été triplée pour approvisionner en eau potable, ces deux départements d’une population globale estimée à 170 000 habitants, et celui voisin d’Oumé (Centre-Ouest, région du Gôh).

En milieu de matinée, le chef de l’Etat mettra le cap sur Djékanou, où il rendra une visite privée au doyen Adboulaye Diallo, avant d’animer un meeting au stade de la localité.

A la mi-journée, le chef de l’Etat sera accueilli à Toumodi. Il prendra son déjeuner à la résidence de Kouamé Patrice, secrétaire exécutif du Conseil de l’entente, à Abli, village situé à 4 km de Toumodi, avant de revenir à Toumodi pour animer un meeting.

Dans les stades des deux villes, les chapiteaux sont déjà dressés pour les meetings. "Tout est fin prêt. Nous attendons le grand jour avec impatience", clame Kouamé Kouakou, directeur de l’école primaire publique Djékanou 2.


tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ