PUBLICITÉ

Diaspora Publié le mardi 25 mars 2014 | Le Patriote

Réconciliation nationale : Diaspora CEDEAO veut jouer sa partition

La réconciliation nationale doit être l’affaire de tous ceux qui vivent sur le sol ivoirien. Pour ce faire, Diaspora CEDEAO et l’international peace commission (IPC) ont décidé de s’impliquer pour que la réconciliation soit une réalité en Côte d’Ivoire. Pour impliquer tout le monde, des caravanes vont parcourir toutes les communes du District d’Abidjan pour aboutir le 12 avril prochain, à un giga rassemblement au parc des sports de Treichville. Tel est l’essentiel du message livré à la presse vendredi dernier, par Sa Majesté Don Alexander, président de l’IPC et PCA de Diaspora CEDEAO, le vendredi dernier. « L’heure est venue pour les peuples de la sous-région de concrétiser les projets de leurs dirigeants politiques de voir naître une CEDAO des peuples », a-t-il justifié, entouré de plusieurs de ses collaborateurs. Pour la grand-messe, plusieurs leaders panafricains sont attendus pour apporter des messages de paix et de soutien au peuple de Côte d’Ivoire, tout en les encourageant à renforcer la cohésion sociale entre les filles et fils de la Côte d’Ivoire et entre eux et tous ceux qui vivent sur le sol ivoirien. Malgré cette bonne volonté, les initiateurs de ce projet craignent l’échec de la rencontre. « Nous voulons placer la journée internationale de paix et de cohésion sociale sous le haut patronage du chef de l’Etat de Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué. Malheureusement, il dit être confronté à un mutisme des autorités qui jusque-là n’ont pas donné de suite aux nombreux courriers à eux adresser. « Nous ne demandons qu’un soutien institutionnel pour donner un caractère spécial à notre cérémonie. Au plan matériel et financier, nous sommes prêts », a-t-il fait savoir. TL

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ