x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le jeudi 17 avril 2014 | L’intelligent d’Abidjan

Ligue 1 / Après deux ans au purgatoire : Le Stade d’Abidjan revient bientôt

Le Stade d’Abidjan n’a plus de soucis pour sa montée en première division de ligue professionnelle. Avec 45 points, il devance son dauphin Issia Wazi de 12 points, avec 33 points. Officiellement, il ne reste plus que quatre journées pour la fin du championnat de la deuxième division, de la ligue professionnelle. Le Stade d’Abidjan, ancien champion d’Afrique en 1966, séjourne depuis 2 ans en seconde division. Cet abonnement de 2 ans au championnat de seconde division, le Stade d’Abidjan ne pouvait plus attendre longtemps dans cette zone du purgatoire. Le Stade d’Abidjan est une équipe de bonne augure. C’est elle qui a invité le Santos football club du Brésil à Abidjan, avec le roi Pélé, Kountino, Garrincha, Vava ou Didi. Le stade Félix Houphouët-Boigny avait refusé du monde dans la mesure où le Stade d’Abidjan avait de très grands joueurs : Bleziri, Sylva, Diagou Mathias, Edmond Cissoko, Guy Cissoko. C’est vrai que de 1966, où le Stade remportait la coupe d’Afrique, à 2014, le Stade a perdu de sa superbe. Ce ne sont plus les mêmes joueurs et les mêmes dirigeants. Cependant, la course à l’honneur demeure le principal souci du stade d’Abidjan. Cette disposition fait aussi, que les dirigeants du Stade respectent l’éthique et la déontologie du football. Ce sont de grands dirigeants qui aiment le football, et respectent les lois du football. Le Stade d’Abidjan de la seconde division revient bientôt parmi l’élite nationale du championnat. A 45 points contre 33 à son dauphin, Issia Wazi, le Stade d’Abidjan, en toute vraisemblance jouera contre l’Asec Mimosas, le Sewé Sport de San-Pedro au prochain championnat national de première division (Ligue 1) de la ligue professionnelle.

Aduo Luc a réussi sa mission !

C’est le 3 novembre 2013 que Kouamé Aduo Luc a été choisi par les supporters bleu et rouge pour conduire un intérim d’un an à la tête du Stade d’Abidjan. En remplacement d’Abi Richmond. Sa mission était de sortir le champion d’Afrique 1966 du purgatoire où il se trouve depuis deux ans. Avec le soutien d’anciens joueurs comme Bakayoko Ibrahim, Dago Charles et Koné Ahmed Aziz, le président Kouamé Aduo Luc qui connaît la maison pour l’avoir dirigée de 1990 à 1992, s’est mis au travail, en étant clair : « J’ai accepté de diriger le club pour le sauver. Mais il faudra me en pompier dont la durée d’exercice est de six mois. Après ce temps imparti, je m’en irai ». Ce message a été passé aux Yéyé ou partenaires, Aduo Luc a mis la barre ‘’haut’’, au niveau des primes pour accéder en Ligue 1. Les primes selon des joueurs approchés, avoisinent parfois 75.000FCFA pour un match gagné et la moitié pour un nul. Mieux, les primes se paient aux vestiaires pour motiver encore les joueurs qui ont épousé l’objectif du pompier des Stadistes : la montée en Ligue 1. Résultat des courses, le Stade d’Abidjan reste intouchable dans sa poule (B) en Ligue 2. 14 victoires, 3 nuls et une défaite après 18 journées. La Ligue 2 est désormais un lointain souvenir. Car le Stade d’Abidjan a déjà les deux pieds joints dans l’élite. Reste à enlever un doigt en Ligue 2 pour que le rêve soit total. Statistique mathématique en matière de football oblige ! Loin des querelles, les dirigeants bleu et rouge ont fait l’unanimité autour d’Aduo Luc pour connaître le bonheur. Montrant ainsi la voix à l’Africa Sports d’Abidjan. Le Stade est bien de retour !

Annoncia S

Ben Ismaël

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ