x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le vendredi 25 avril 2014 | Nord-Sud

Athlétisme (21è édition Meeting Gabriel Tiacoh): Murielle Ahouré : “C’est compliqué de courir à Abidjan”

© Nord-Sud Par Atapointe
Athlétisme: Arrivée de Murielle Ahouré à Abidjan en vue de sa participation au meeting Gabriel Tiacoh
Murielle Ahouré est arrivée ce mardi 22 avril 2014 à Abidjan où elle va prendra part au Meeting International Gabriel Tiacoh prévu pour le 26 Avril prochain au stade Felix Houphouet Boigny
A Abidjan depuis mardi soir pour rendre hommage à Gabriel Tiacoh, Murielle Ahouré participera pour la première fois à un meeting à Abidjan, samedi prochain.

Il y aura du spectacle demain (14h) au Stade Félix Houphouet-Boigny, à l’occasion de la 21è édition du meeting Gabriel Tiacoh. La meilleure sprinteuse ivoirienne de tous les temps, Murielle Ahouré, à Abidjan depuis trois jours, constituera la grosse attraction. Il faut dire que la vice-championne du monde sur 100 et 200 mètres aux récents Mondiaux en Russie, habituée aux pistes européennes et américaines, ne s’était (encore) jamais produite en Côte d’Ivoire. «Il va falloir que j’essaie de me calmer comme je le fais pour tous les autres championnats. C’est facile de courir dans un autre pays, mais c’est plus compliqué de courir devant son peuple. Mais j’essaierai de dominer l’émotion pour me concentrer sur la course», a-t-elle promis dès son arrivée, à l’aéroport FHB. A la question de savoir ce qu’elle sait de l’ex-gloire de l’athlétisme ivoirien, Gabriel Tiacoh, elle a confié : «c’est le premier athlète ivoirien à avoir remporté une médaille olympique. C’est immense ! Il n’y a pas beaucoup de personnes dans l’histoire des jeux olympiques qui arrivent à gagner une médaille. C’est la compétition la plus relevée. Conquérir une médaille d’argent pour un athlète issu d’un petit pays comme le nôtre, c’est énorme… ». Offert au grand public, le « show » de demain promet ! « J’invite tous les Ivoiriens à venir me voir courir, au lieu de me regarder à la télévision, a souligné la fille adoptive du général Mathias Doué. J’ai hâte de mettre les pointes pour faire la course».

Guy-Florentin Yameogo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ