x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le jeudi 26 juin 2014 | Le Mandat

Développement économique africain : 40 étudiants honorés

© Le Mandat Par ISSOUF SANOGO
Université de Cocody : le calvaire des étudiants aux arrêts de bus.
Jeudi 16 mai 2013. Abidjan. Après les cours, les étudiants de l`Université Félix Houphouët-Boigny doivent patienter dans une longue file d`attente avant d`avoir accès aux bus.
40 étudiants du programme Gestion de la politique économique (Gpe) de la 14è promotion d’auditeurs ont reçu, hier mercredi 25 juin, à Cocody, leurs diplômes de hautes études en gestion de la politique économique. En effet, ce programme de formation en Gpe permet aux étudiants en économie de concevoir, de mettre en œuvre et d’évaluer les politiques économiques, en vue d’impulser le développement économique et social des pays africains. Le Directeur du programme Gpe, Assaba Paul a affirmé que ce programme vise à corriger les dysfonctionnements économiques des pays africains. « Le Gpe ambitionne de faire en sorte que les décisions prises par le pouvoir soient mises en application, suivies et qu’elles impactent positivement sur l’économie de nos pays respectifs », a-t-il souhaité. Assaba Paul entend par son programme, contribuer au renforcement des capacités humaines de chaque pays-membre de l’Uemoa.

La présidente de l’Université Félix Houphouët-Boigny, Pr. Ly Ramata a indiqué pour sa part que « dans un environnement caractérisé par une mondialisation croissante s’étendant à tous les secteurs d’activités, notre université ambitionne de s’ouvrir sur les problèmes de la société. Cependant, ce programme apparaît comme une opportunité pour l‘indépendance économique, sociale et politique de notre continent ». elle a rappelé que ce programme bénéficie du soutien financier de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (Acbf) et la Banque mondiale. Le Secrétaire national à la Gouvernance et au Renforcement des capacités, Meité Sindou s’est exprimé en ces termes : « Nous savons pouvoir compter sur vous pour que les compétences supplémentaires acquises soient mises en priorité à la disposition et au service de vos pays respectifs. Et aussi compter sur vous pour la conception des politiques économiques efficaces, capables d’apporter à nos populations, le bien-être nécessaire ».
A son tour, Ossohou Aristide a, au nom des récipiendaires, exprimé sa gratitude aux bailleurs de fonds et aux autorités ivoiriennes pour avoir eu confiance à ce programme. Notons qu’à cette cérémonie, la direction générale du budget et des finances, le secrétaire national à la gouvernance et au renforcement des capacités, le PUIUR et la télé Burkinabè ont été distingués pour leur travail abattu dans leur pays.

I.D.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ