PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 15 juillet 2021 | AIP

Le salon géomatique a révolutionné l’exploitation de la donnée géospatiale (DG CNTIG)

© AIP Par Lobatchevski
Cérémonie de lancement de la 5e édition du Salon International de la géomatique 2021 semi virtuel
Abidjan le 15 Juillet 2021. La cérémonie de lancement de la 5e édition du Salon International de la géomatique 2021 qui a pour thème « Apport des nouvelles technologies de la géo-information dans la gestion des crises » s’est tenue ce jeudi au plateau.
Le directeur général du comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG), Dr Edouard Fonh-Gbéi, a affirmé jeudi 15 juillet 2021 à Abidjan, que ce salon international géomatique, initié depuis 2012, a révolutionné l’exploitation de la donnée géospatiale en Côte d’Ivoire.

« La donnée géospatiale est désormais au cœur de plusieurs projets d’intérêt public. Son utilisation a permis d’améliorer les stratégies et les politiques de gestion des activités de plusieurs ministères et administrations », a ajouté Dr Fonh-Gbéi, lors du lancement de la 5ème édition du salon à Abidjan.

Il a indiqué que cette édition 2021 est placée sous le sceau de la promotion de la donnée géospatiale et de l’intelligence artificielle associée à la résolution des problèmes de développement en Côte d’Ivoire.

« Cette 5ème édition de géomatique 2021, nous l’avons consacrée à l’utilisation de la géo- information pour la gestion des crises. C’est une plate-forme qu’on a créé cette fois-ci pour toucher tous les partenaires, tous les gens qui apportent des technologies pour pouvoir adresser toutes sortes de crise, que ce soit une crise sécuritaire, une crise alimentaire, une catastrophe naturelle (...) Quand la donnée est bien utilisée, elle donne des résultats efficients dans la gestion et la prévention des situations de crises », a ajouté le directeur du CNTIG.

Il a annoncé que cette 5ème édition va se tenir du 22 au 24 septembre 2021 à l’auditorium de la Caistab à Abidjan, en semi-virtuel, au profit de 3000 participants et une centaine d’exposants attendus. « Il y a certains exposants qui sont très bons, mais qui pourraient ne pas arriver à cause de la Covid-19. Pour ceux-là, on pourra utiliser la technologie pour la virtualisation de la conférence. Pour les nationaux, on prendra les mesures barrières qu’il faut pour qu’ils soient là, avec des stands », a-t-il expliqué.

Le conseiller technique du Premier ministre en charge de l’économie digitale et des réformes, Dosso Mebeti, s’est félicité de la compréhension, par le CNTIG, de la politique d’orientation du gouvernement et à s’y engager pour sa mise en œuvre. « Les solutions géospatiales sont les maître-mots pour arriver à collecter, analyser les données en période de crise et des outils pour les anticiper. Nous encourageons le CNTIG à œuvrer pour la transformation structurelle de notre économie », a-t-il déclaré.

Le chef de cabinet Goïta Insiata a assuré de la disponibilité du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour le parrainage de l’édition 2021 du salon de géomatique. Elle a encouragé et félicité les organisateurs de ce salon pour le choix du thème « qui propose un ensemble de solutions de gestion de crises ».

Le salon international de la géomatique est une plate-forme d’échanges et de partage d’expériences qui met en avant l’apport indéniable de la géo-information dans la transformation numérique de l’économie des Nations.

Les éditions précédentes, notamment 2012, 2014, 2016 et 2018, ont connu « des succès remarquables ». Le CNTIG invite les annonceurs à associer leur image à cette édition-ci organisée dans le contexte de la Covid-19.

(AIP)

Gak/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ