PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 20 mai 2015 | AIP

Le CASOCICDE-CI responsabilise les ONG pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire

Yamoussoukro - La dynamique de consortium d’appui de la société civile ivoirienne à la consolidation de la démocratie en Côte d’Ivoire (CASOCICDE-CI) a débuté mercredi à Yamoussoukro (centre) un atelier de formation et de responsabilisation de trois jours au profit des ONG intervenant dans le processus électoral en Côte d'Ivoire en vue des élections 2015 apaisées.

Soixante participants de 30 ONG et acteurs de la société civile ainsi que des associations impliquées dans le processus électoral, en provenance de toutes les villes de Côte d’Ivoire bénéficient de la formation initiée par le CASOCICDE-CI, qui s’inscrit dans le cadre du programme Côte d’Ivoire transition initiative 2 (CITI2), financé par l’USAID et exécuté par Chemonics.

Il vise à mettre en synergie de travail, les différentes ONG, coalitions ou plateformes de la société civile ivoirienne intervenant dans les processus électoraux en Côte d’Ivoire, afin que celles-ci aient une voie commune d’approche et d’appui sur les élections et contribuent désormais et de façon très efficace et surtout citoyenne avec une bien meilleure participation pour un processus électoral réussi et apaisé.

"Cela passe par la tenue de discours et de déclarations responsables reflétant la réalité du terrain", a souligné le président du CASOCICDE-CI, Dr Innocent Touré Dagbara.

Il a indiqué que l’atelier de formation permettra "à juste titre" d’outiller au mieux et par divers thématiques les acteurs de la société civile et à les encourager à avoir une conduite responsable tout au long de la période électorale, et après.

Selon Dr Touré, la crise postélectorale de 2010 avait été alimentée par certaines ONG et organisations de la société civile "appendices" des partis politiques qui avaient joué un rôle négatif pendant le processus électoral à travers la diffusion d’informations biaisées, trompeuses et contradictoires.

"Cette situation trouble à exacerber l’antagonisme entre les différents partis politiques", a rappelé le président du CASOCICDE-CI qui a fait également remarquer que "la Côte d’Ivoire s’apprête à organiser des élections présidentielles dans un contexte où l’on observe déjà des divisions et tension au sein des partis politiques".

Aussi, le président du CASOCICDE-CI a-t-il invité les ONG et la société civile à prendre conscience du rôle très important et primordial pour une élection pacifique et une démocratie réussie.

Les ONG seront instruites trois jours durant, sur leur contribution à l’élection d’octobre 2015, sur le processus électoral : les défis et enjeux de l’élection présidentielle 2015, l’éducation civique et électorale : rôle traditionnel révolu à la société civile.

L’atelier de formation et de responsabilisation des ONG et la société civile prend fin vendredi avec l’adoption d’une charte de bonne conduite d’éthique et de déontologie et d’engagement citoyen des organisations de la société civile (OSC) intervenant dans le processus électoral.

nam/kam

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ