PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 28 janvier 2016 | Jeune Afrique

Côte d’Ivoire : la Société générale décaisse 15 millions d’euros pour la polyclinique Sainte-Anne-Marie

© Jeune Afrique Par DR
Abidjan: La polyclinique Sainte-Anne-Marie (PISAM)
Si plusieurs banques avaient été approchées, c’est finalement la Société Générale de Banques en Côte d’Ivoire (SGBCI) qui financera le premier volet du développement du plus grand établissement privé de soins d’Abidjan.

La Polyclinique Internationale Sainte-Anne-Marie (Pisam) peut enfin démarrer son plan d’investissement. Après une longue négociation avec la Société Générale de Banques en Côte d’Ivoire (SGBCI), Eric Djibo, le Président Directeur Général (PDG) est parvenu le 27 janvier à signer un accord de prêt d’un montant de 10 milliards F CFA (15 millions d’euros) pour enclencher la première phase de développement. Le prêt court sur une période de dix ans avec un taux préférentiel – dont la valeur n’a pas été précisée.

Ne... suite de l'article sur Jeune Afrique

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ