PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 25 avril 2018 | Pôle Afrique

Avocats d’affaires, Michel Kizito BRIZOUA-BI, président de l’ABLFA: « il faut reconnaître que la visibilité des cabinets du continent est faible « ; les défis à relever

© Pôle Afrique Par Mike Yao
Célébration de l`excellence: La fondation Bilé-Aka, Brizoua-Bi & Associés récompense les meilleurs bacheliers 2015
Mardi 11 août 2015. Abidjan. La fondation Bilé-Aka, Brizoua-Bi & Associés a procédé à la remise de lots à plus d`une quinzaine de bacheliers ivoiriens pour la session 2015. Parmi les élèves retenus , Koamé Akissi et Maurel Ayé ont été désignés respectivement meilleur bachelier littéraire et meilleur bachelier scientifique. Le ministre Akoto Yao, le président de l`ASCAD et la vice présidente de la BAD ont assisté à cette cérémonie.
Pôleafrique.info vous propose cette interview de Michel Kizito BRIZOUA-BI, Président de l’Association des Cabinets d’Avocats d’Affaires Africains / Africans Business Law Firms Association (ABLFA). L’interview publiée par la revue La Semaine Juridique est réalisée en prélude au 3e Congrès annuel de l’ABLFA qui se tient à Paris les 3 et 4 mai prochains.

Pouvez-vous nous présenter l’ABLFA, son histoire et les objectifs qu’elle poursuit ?

L’ABLFA est l’Association des Cabinets d’Avocats d’Affaires Africains -Africans Business Law Firms Association (ABLFA), née à la suite de l’Assemblée constitutive du 27 mai 2015, en marge des assises de la Banque Africaine de développement (BAD) à Abidjan.

Le besoin de regroupement des cabinets d’avocats... suite de l'article sur Pôle Afrique

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ