x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 27 septembre 2018 |

Politique sociale : L’Office National de la Population (ONP) procède à un diagnostic des privations multidimensionnelles auxquelles font face les enfants en Côte d’Ivoire.

© Par ONP
Politique sociale : Les experts de l’Office National de la Population (ONP) procèdent à un diagnostic des privations multidimensionnelles auxquelles font face les enfants en Côte d’Ivoire
Le Ministère du Plan et du Développement à travers l’Office National de la Population (ONP), avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, procède à un diagnostic des conditions actuelles relatives aux privations multiples auxquelles sont confrontés les enfants en Côte d’Ivoire.
Préalablement effectuée en 2014 sur la base des données de l’enquête combinée de Démographie et de Santé (EDS 2011-2012) et l’enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS 2011-2012), l’analyse des privations auxquelles font face les enfants de Côte d’Ivoire est en train d’être mise à jour par le Ministère du Plan et du Développement à travers l’Office National de la Population (ONP), avec l’appui technique et financier de l’UNICEF à partir des résultats de l’enquête MICS 2016.
C’est une méthode d’analyse qui s’appuie sur l’outil N-MODA (National Multiple Overlapping Deprivation Analysis) et adapté au contexte ivoirien.

Cette analyse se justifie par la nécessité de disposer d’informations analytiques actualisées sur la privation multidimensionnelle des enfants de Côte d’Ivoire en vue d’une meilleure orientation et la mise en œuvre de politiques publiques adéquates en faveur des enfants. Spécifiquement, il s’agit de :
mesurer les incidences et les tendances des privations infantiles sous leurs dimensions monétaires et non‐monétaires en utilisant des données désagrégées de MICS 2016 par sexe, tranches d’âge, département, milieu de résidence, caractéristiques, et par niveau de bien-être économique des ménages ;

identifier et analyser les causes des disparités en mettant un accent particulier sur les barrières et les goulots d’étranglement qui entravent l’accès des enfants, notamment les plus défavorisés, aux services sociaux de base, essentiels pour la réalisation de leurs droits;

analyser les tendances évolutives des privations depuis la dernière enquête de 2012 ainsi que les risques et vulnérabilités multidimensionnelles qui affectent les enfants;

formuler des recommandations sur des axes stratégiques et opérationnels qui permettront de réduire ou éliminer les privations des enfants en Côte d’Ivoire.

Cette analyse complémentaire réalisée à partir des données d’enquêtes est effectuée par une équipe pluridisciplinaire d’experts de l’ONP, de l’INS, de l’ENSEA et de l’UNICEF qui est à pied d’œuvre pour produire ce rapport dont les résultats sont attendus par Madame le Ministre du Plan et du Développement.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ