x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 8 octobre 2018 |

Population et développement : 49 ministres en charge des questions de population se concertent pour impulser une dynamique d’accélération des mesures et réponses concrètes aux engagements internationaux et continentaux en faveur du Dividende Démographique à Accra (Ghana)

© Par ONP
Population et développement : Les ministres africains en charge des questions de population proposent des mesures et réponses concrètes aux engagements internationaux et continentaux en faveur du Dividende Démographique à Accra (Ghana)
Pour la première fois, les ministres africains en charge des questions de population et développement se réunissent à Accra (Ghana) afin de convenir d’une position commune sur les questions de population et faire parler les pays africains d’une même voix lors des forums mondiaux. Cette rencontre continentale répond aux recommandations de la 51ème session de la Commission Population et Développement (CPD) des Nations Unies qui s’est tenue en avril 2018 et qui avait exhorté les pays africains à adopter une position commune sur les questions de population.

C’est l’occasion pour les 49 gouvernements présents de marquer leur ferme volonté d’agir collectivement pour promouvoir des intérêts communs tout en répondant aux préoccupations des populations vulnérables, notamment les jeunes, les femmes, les filles, les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées. La position commune qui sera adoptée au terme de ces assises permettra d’identifier les problématiques de population du continent et de proposer des solutions efficaces à ces problématiques.

La réunion ministérielle consiste à l’examen du rapport de mise en œuvre de la Déclaration d’Addis-Abeba sur la population et le développement et à formuler des recommandations afin d’améliorer le bien-être des populations du continent. Au nombre des recommandations clés issues de ces assises, on peut noter celles qui portent sur le renforcement des capacités institutionnelles des bureaux nationaux de statistiques pour la collecte des données et des Offices et Bureaux de population pour les analyses en vue d’éclairer la prise de décision ; et l’élaboration d’une feuille de route nationale de quête du dividende démographique pour chaque pays.

Les conclusions de cette réunion permettront de renforcer le positionnement de l’Afrique dans les forums mondiaux, continentaux et régionaux, notamment au prochain sommet des chefs d’Etat de l’UA en janvier 2019 et à la 52ème session de la CIPD qui commémora le 25ème anniversaire du Plan d’Action de la Conférence Internationale sur Population et Développement (PA/CIPD) en avril 2019.

Dr HININ Moustapha, Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP), représente Madame le Ministre du Plan et du Développement à cette première réunion des ministres africains en charge des questions de population, à Accra (Ghana). L’Office National de la Population – ONP est un Etablissement Public National mis en place par le Gouvernement à travers le décret référencé N°2012-161 du 9 Février 2012. Il est placé sous la tutelle du Ministère chargé du Plan. Parmi ses tâches de base figurent le suivi de la conjoncture et du mouvement démographique de la Côte d’Ivoire. L’ONP réalise pour le compte des Administrations publiques et privées, des Collectivités Territoriales et des partenaires au développement des modèles et prévisions démographiques de type aide à la décision. Cette structure étatique mène en outre, des analyses, des études et recherches sur les questions de démographie, d’économie générationnelle, de dynamique de population et s’intéresse aux facteurs de changements en liens avec le dividende démographique, le développement humain et le développement durable.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ