x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 31 octobre 2018 |

Dialogue politique sur les migrations et le développement à Paris / Docteur Hinin, DG de l’Office National de la Population (ONP) partage l’expérience ivoirienne en matière de collecte et gestion de données migratoires

© Par DR
Dialogue politique sur les migrations et le développement à Paris / Docteur Hinin, DG de l’Office National de la Population (ONP) partage l’expérience ivoirienne en matière de collecte et gestion de données migratoires
Le Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP) prend part au deuxième dialogue politique du Centre de développement de l’OCDE qui réunit des acteurs politiques, économiques africains, européens et américains et de hauts fonctionnaires, à Paris (France).
Le Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP) prend part au deuxième dialogue politique du Centre de développement de l’OCDE qui réunit des acteurs politiques, économiques africains, européens et américains et de hauts fonctionnaires, à Paris (France). Après l’ouverture du dialogue par Monica Aspe, Ambassadeur, Représentant permanent du Mexique auprès de l’OCDE et Mario Pezzini, Directeur du Centre de développement de l’OCDE et Conseiller spécial auprès du Secrétaire général de l’OCDE, chargé du développement, le DG Hinin est intervenu sur les deux thèmes 1) : De meilleures données pour une meilleure analyse de la migration et 2) Investir dans l’intégration des migrants.

Sollicité pour partager l’expérience ivoirienne en matière de collecte et de gestion des données migratoires, le Docteur Hinin a saisi cette occasion pour également présenter le dispositif institutionnel de collecte et d’analyse des données en Côte d’Ivoire et l’importance particulière du rôle que joue l’ONP dans ce dispositif pour ce qui concerne les données sur les questions de population en général et la migration en particulier. Au cours du panel, le DG Hinin avait à ses côtés EL Habib Nadir, Secrétaire général du Ministère délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères des Marocains résidant à l’étranger, Heaven Crawley du Centre for Trust, peace and social relations, Bela Hovy, Chef de la section des migrations à la division de la population des Nations unies, Bernado Mariano Jr., Conseiller régional principal pour l’Afrique subsaharienne à l’Organisation Internationale des Migrations (OIM) et Théodore Sparreboom, Conseiller Technique en Chef du BIT.

Sur le deuxième thème, le DG de l’ONP a exposé l’ensemble des mesures prises par le gouvernement pour faciliter l’intégration des migrants. S’appuyant sur les travaux récents réalisés par l’OCDE avec l’appui de l’ONP, il a présenté les principales recommandations de ces études pour investir dans de meilleures politiques d’intégration et développer des indicateurs pour mesurer et évaluer les résultats. Il a souligné également la manière dont le Pacte mondial sur les migrations pourra créer un environnement plus propice pour faciliter les efforts des pays d’accueil en vue d’une meilleure intégration et mise à contribution des migrants à l’économie nationale. A ce deuxième panel, le docteur Hinin avait à ses côtés, Malusi Gigaba, Ministre des affaires intérieures de l’Afrique du Sud, Mukhisa Kituyi Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, Manuel Tovar, Chef de la délégation du Costa Rica auprès de l’OCDE et Manuel Escudero, Ambassadeur Représentant permanent de l’Espagne auprès de l’OCDE.

Il convient de noter qu’en marge des panels, le Directeur général qui représente madame le Ministre du Plan et du développement à ces assises, a eu des échanges fructueux avec Monsieur Stefano Signore, Chef d’unité, Migration, emploi, inégalités de la Commission européenne. Stefano Signore a annoncé que son institution est disposée à apporter un appui à l’ONP dans le cadre du processus de formulation de la stratégie Nationale de gestion des migrations et de son Plan d’Action. Ce qui permettra à la Côte d’Ivoire de disposer d’un instrument de gouvernance du secteur migration.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ