x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le jeudi 29 novembre 2018 | Abidjan.net

Bourses Ascad 2018: Yao Akoua Clémentine lauréate

© Abidjan.net Par DR
Bourses Ascad 2018: Yao Akoua Clémentine lauréate
Yao Akoua Clémentine est la lauréate de la 6ème édition des bourses de l’académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et des diasporas africaines (Ascad).
Yao Akoua Clémentine est la lauréate de la 6ème édition des bourses de l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas africaines (Ascad).
Enseignant-chercheur à l’Université Nangui Abrogoua, elle a obtenu une note de 15,35/20 pour la pertinence de son projet et son impact social.
« Bioherbicide végétale, une alternative de lutte anti-adventice en riziculture en Côte d’Ivoire ». C’est le thème de son projet de recherche qui a retenu l’attention du jury.

Pour ce faire, le jury de l’attribution des bourses Ascad a porté son choix sur elle. Elle succède ainsi à Oulai Dehegnan Penan Patricia, lauréate de l’édition 2017.
La lauréate 2018 de la bourse Ascad a reçu un diplôme plus un chèque de 4 millions huit cent mille francs Cfa. Les deuxième et troisième places ont été respectivement occupées par Dr Aka Kouadio Edwuge et Dr Tuo Karim qui ont reçu 3,5 millions de F cfa et 2,5 millions de francs Cfa.

A cette occasion, Simplice Dion, représentant Albert Mabri Toikeusse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a relevé que la bourse Ascad a une destination et un objet spécifique. Pour lui, les trois lauréats de l’édition 2018 ne sont pas à leur terminus, mais à une étape de leur vie. « Vos recherches doivent promouvoir les grands foyers de développement de la recherche scientifique. Elles doivent valoriser les savoirs et impacter sur les activités au quotidien », a-t-il relevé avant de dire merci à l’Ascad pour le travail d’hercule qu’elle abat. Quant au professeur Hauhouot , président de l’Ascad, il a signifié que la mise en œuvre et le pilotage du système d’attribution de bourses à une visée innovatrice. « C’est un appel à contribution que nous lançons. C’est pour nous, la meilleure manière d’enclencher le processus qui devrait conduire la Côte d’Ivoire qui est déjà une puissance économique continentale, au rang de puissance éducative appuyée sur un leadership scientifique et technologique respecté.

L’histoire montre que les bassins scientifiques et technologiques de l’hémisphère nord, que nous admirons tant, ont été et restent essentiellement le fruit d’efforts endogènes », a-t-il laissé entendre . Yao Akoua Clémentine, porte-parole des lauréats a dit merci au jury des bourses qui a porté son choix sur leurs projets. « Ces bourses nous permettrons de boucler nos recherches postdoctorales », a-t-elle mentionné. Il faut noter que l’Ascad réunit en son sein des spécialistes du monde scientifique, littéraire, juridique, économique, artistique et culturel de la Côte d’Ivoire et d’ailleurs. Et son but est de promouvoir le développement par la connaissance.

CK

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ