x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 12 décembre 2018 |

Lutte contre les Migrations irrégulières et désordonnées : Les Etats membres de l’ONU adoptent officiellement un Pacte mondial à Marrakech au Maroc.

© Par DR
Conférence intergouvernementale pour l`adoption du Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière
Les Etats membres des Nations Unies se sont réunis à Marrakech afin d’adopter officiellement le Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière lors d’une conférence intergouvernementale organisée à cet effet et présidée par le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres à Marrakech (Maroc).
Les Etats membres des Nations Unies se sont réunis à Marrakech afin d’adopter officiellement le Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière lors d’une conférence intergouvernementale organisée à cet effet et présidée par le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres à Marrakech (Maroc). Ce sont près de 160 États membres qui ont confirmé leur engagement politique en faveur du Pacte mondial sur les migrations au cours d’un débat en plénière sur comment promouvoir l’action sur les engagements de ce Pacte et sur les voies concrètes de mise en œuvre et des opportunités de partenariats à tous les niveaux et avec toutes les parties prenantes.

Le Pacte prévoit 23 objectifs, chacun accompagné d’actions sur lesquelles les gouvernements peuvent s’appuyer pour atteindre les objectifs respectifs. Ces 23 objectifs visent à traiter de tous les aspects des migrations, notamment la collecte et la gestion des données migratoires, la réduction des facteurs négatifs de la migration, la fourniture de preuves d’identité juridique, l’amélioration des possibilités de migration régulière, la facilitation du recrutement éthique, la lutte contre les vulnérabilités, la traite et le trafic illicite des migrants, la gestion des frontières, la détention des migrants, l’accès aux services de base, l’inclusion et la cohésion sociale, la non-discrimination, le développement et la reconnaissance des compétences, les transferts de fonds, le retour et la réadmission ainsi que la portabilité des avantages acquis.

Dr HININ Moustapha, Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP), représente Madame le Ministre du Plan et du Développement à cette conférence intergouvernementale. L’office National de la population est un Etablissement public placé sous la tutelle du Ministère du Plan et du Développement et chargé d’appliquer la politique du gouvernement en matière de population. Cette structure a également pour mission d’entreprendre des études et des recherches à caractère économique, social et démographique tendant à améliorer l’information sur les questions de population et sur les relations existant entre la croissance démographique et le développement économique et social. A ce titre, elle est chargée de suivre avec les institutions concernées, la réalisation des objectifs en matière de politique démographique, et de proposer, le cas échéant, toutes mesures appropriées à ce sujet. L’ONP dispose en son sein de l’Observatoire National de suivi du Dividende Démographique.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ