x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 16 décembre 2018 | Fraternité Matin

Humanitaire: Un ivoirien distingué à Paris

Kouassi Kouadio Lucien, président de la Fondation Maria Rosa Mystica, s’est vu décerner la médaille d’argent avec Palme et Couronne à l’État-major de la Garde République de Paris par la Ligue universelle pour le bien public, le vendredi 14 décembre 2018.

M. Kouassi Kouadio a été honoré en France pour les nombreuses activités menées par sa fondation en Côte d’Ivoire. Lesdites activités sont financées par son entreprise Perdyma Group, tant dans le domaine du leadership que dans le financement des projets des femmes et des jeunes.

La Fondation Maria Rosa Mystica, dans ses actions humanitaires, a fait bénéficier à près de 2000 jeunes et femmes des formations et financements dans tous les secteurs d’activités. Ce sont plus de 100 millions de F Cfa injectés dans les œuvres humanitaires.

« Poursuis ta mission qui fait de toi un citoyen utile à l’humanité qui lutte contre la pauvreté, le Sida, la faim, les épidémies qui ruinent l’espoir des populations en général, la jeunesse et les femmes africaines en particulier. Beaucoup de courage et de détermination. Nous pensons que la médaille que la Ligue universelle du bien public te décerne, va servir à d’autres Africains d’œuvrer au bien-être des populations », a exhorté Jean Claude Baudry, vice-président de la Ligue universelle du bien public.

« Je tenais à exprimer ma gratitude à la Ligue universelle pour le bien public, à son président, au Chef de l’État français Emmanuel Macron, à maman Pauline de la communauté mère Maria Rosa Mystica, à toute mon équipe et surtout au gouvernement ivoirien qui œuvre pour la paix et accorde un intérêt particulier à tout ce qui touche la jeunesse et les femmes », s’est exprimé M. Kouassi Kouadio Lucien.

Avant d’ajouter: « c’est pour moi une fierté d’être le premier ivoirien à se voir décerné cette médaille en guise de reconnaissance de tout ce que nous faisons en faveur de nos populations. Cette distinction est non seulement une fierté pour nous mais plus encore un élément stimulateur qui va nous renforcer dans la mission que nous nous sommes assignée. Celle qui est de lutter pour le bien-être de notre prochain ».

Jean Bavane Kouika
Infos Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ