PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 21 janvier 2021 | AIP

La SICOGI veut reprendre toute sa place dans la politique du logement du gouvernement après son redressement (Directeur général)

© AIP Par Serge T.
Immobilier: cérémonie de remise de clés du programme concorde 3 et pose de la première pierre du programme concorde 4 de la SICOGI
Abidjan le 1er Octobre 2020 Abidjan. Le ministre de la construction, du logement et de l`urbanisme, Koné Bruno a présidé ce jeudi la cérémonie de remise symbolique de clés aux bénéficiaires du programme concorde 3 et la pose de la première pierre du programme concorde 4 de la SICOGI à Abobo PK18.
Songon- Le directeur général de la Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière (SICOGI), Bouaké Fofana, a affirmé jeudi 21 janvier 2021, à Yopougon Niangon, que sa société, après son redressement, entend prendre toute sa place dans la politique du logement du gouvernement.

« Grâce aux efforts conjugués des membres du gouvernement, la SICOGI est parvenue à l’équilibre d’exploitation au 31 décembre 2019, un an avant le terme du plan de restructuration. L’atterrissage 2020 viendra confirmer ce retour à l’équilibre d’exploitation », a indiqué M. Fofana.

Il a remercié le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme chargé du logement social, Lataille N’Guessan Koffi, pour sa grande disponibilité et pour la mobilisation de tous ses collaborateurs aux côtés de la SICOGI, pour redorer le blason de cette société immobilière auprès de ses clients, au moment où il en avait le plus grand besoin.

Pour sa part, M. N’Guessan a rassuré de sa disponibilité et de son engagement à accompagner la SICOGI afin de lui permettre de reprendre sa place dans le domaine du logement social dont elle une pionnière. « Car pour moi, parler de logement social en Côte d’Ivoire sans la SICOGI est difficile à concevoir », a-t-il ajouté.

La SICOGI est créée par l’État de Côte d’Ivoire le 22 mars 1962. Elle est née de la fusion de la Société immobilière des habitats à bon marché de Côte d’Ivoire (SIHCI), fondée par la Caisse de la France d’Outre-Mer, et de la Société d’urbanisme et de constructions de Côte d’Ivoire (SUCCI), créée indirectement par la Caisse des dépôts et consignations, c’est-à-dire par le même groupe financier français.

tg/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ