x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 24 avril 2021 | AIP

Les bâtiments à risques vont être démolis (ministre)

© AIP Par DR
Cérémonie de clôture du séminaire gouvernemental consacré au Programme d`Actions Prioritaires (PAP) 2020
Lundi 27 janvier 2020.Au Palais de la Présidence de la République.Cérémonie de clôture du séminaire gouvernemental consacré au Programme d`Actions Prioritaires (PAP) 2020 en présence du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA.
Abidjan - Les bâtiments qui présentent des risques à la construction ou des risques futurs à l’habitation vont être démolis, a annoncé le ministre de la Construction, du logement et de l’Urbanisme de Côte d’Ivoire, Bruno Koné, vendredi 23 avril 2021, à Abidjan, au terme du séminaire gouvernemental sur la matrice d’action du gouvernement 2021-2023.

« Il faut réaliser les constructions dans les règles de l’art, avec des spécialistes. La loi désormais impose que pour toute construction en Côte d’Ivoire on ait recours à un architecte, c’est une obligation », a insisté M. Koné, expliquant qu’au-delà des R+2, il est prescrit qu’il faut recourir à un ingénieur conseil ou à un bureau de contrôle, pour assurer la stabilité du bâtiment.

« Si nous le faisons, nous allons éviter tous les drames auxquels malheureusement nous assistons depuis un certain temps », a-t-il assuré, précisant que toutes les démolitions qui sont réalisées sont motivées, « la démolition étant une étape ultime ».

Des effondrement d'immeubles ont été enregistrés ces dernières années à Yamoussoukro et Abidjan occasionnant des pertes en vies humaines et des dégâts de divers ordres.

Lors d'un séminaire, jeudi 4 février 2021, à Yamoussoukro, le ministre Bruno Nabagné Koné, a insisté que désormais, pour les constructions R+2, il est obligatoire pour les promoteurs de s’attacher les services d’un ingénieur conseil.

« La réglementation prescrit désormais le recours obligatoire des maitres d’ouvrage à un ingénieur conseil afin de s’assurer la fiabilité, la stabilité des constructions. Cela est extrêmement important et ça couvre la ville d’Abidjan et les villes de l’intérieur du pays. Cela est obligatoire pour toutes les constructions mais nous avons fait une dérogation pour que cela soit obligatoire pour les constructions de R+2.… » s’est-il montré déterminé à assainir le milieu de la construction.


gak/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Articles du dossier

Abidjan.net - 4 août 2021 Logements sociaux économiques : lancement du Groupe de Travail pour la définition d’un modèle de Partenariat Public-Privé (PPP) adapté à la production industrielle de logements sociaux et économiques en Côte d’Ivoire
AIP - 3 août 2021 17 000 ACD signés en 2020 contre une moyenne de 5000 au cours des cinq dernières années (ministre)
Abidjan.net - 3 août 2021 Côte d’Ivoire : des journalistes approfondissent leur connaissance sur les réformes législatives et réglementaires dans le cadre du logement
Abidjan.net - 30 juillet 2021 Secteur de l’immobilier : le Ministre Bruno Koné reçoit et encourage Arnaud Essoh, DG de Victoire Immobilier
Abidjan.net - 28 juillet 2021 La Côte d’Ivoire prend part au Symposium de la 40e assemblée générale annuelle de Shelter-Afrique à Yaoundé
Abidjan.net - 25 juillet 2021 Logement et Assurance: le ministre Bruno Koné échange avec la faîtière du secteur d’assurance de Côte d’Ivoire
Abidjan.net - 22 juillet 2021 Affaire immeuble en construction à Marcory résidentiel : Bruno Nabagné Koné rassure que "rien ne permet de dire qu’il va s’effondrer’’
Abidjan.net - 22 juillet 2021 Pyramide du Plateau : le ministre de la construction rassure du retour de l’édifice dans le patrimoine de l’État
Abidjan.net - 1 juillet 2021 Ministère de la construction: lancement d’une campagne de sensibilisation et d’information sur le processus de régularisation des lotissements dans le Grand Abidjan

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ