PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 31 mai 2021 | Abidjan.net

Répertoire de tous les Accords Multilatéraux sur l’Environnement en Côte d’Ivoire : les points focaux nationaux valident la première phase de mise à jour

© Abidjan.net Par Donald
Atelier de revue du répertoire des Accords multilatéraux en matière d`Environnement applicables en Côte d’Ivoire
Abidjan le 26 Mai 2021. Les différentes parties prenantes procèdent au cours d`un atelier à l`amélioration de la fiabilité des informations relatives aux différents Accords Multilatéraux sur l`Environnement ratifiés par la Côte d’Ivoire.
Rendre fiable les informations relatives aux différents Accords Multilatéraux sur l’Environnement en Côte d’Ivoire (AME) et valider le répertoire de ces accords, tant dans son contenu qu’au niveau de la forme, pour en faciliter l’exploitation par tout public ont été les objectifs de l’atelier qui a réuni divers points focaux nationaux le 26 mai 2021, dans un réceptif hôtelier à Cocody (Riviera Attoban).

Le Directeur de Cabinet, Monsieur François Kouablan, a présidé la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, au nom du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD), Monsieur Jean-Luc ASSI. Une soixantaine de points focaux des conventions et accords issus des ministères techniques ont pris part à cet atelier. La Coordination des Programmes et Projets (CPP), chapeautée, par son premier responsable, Monsieur Patrick Pédia, est l’initiatrice de cette activité.

Pour rappel, la Côte d`Ivoire est partie prenante à environ 45 Accords Multilatéraux sur l`Environnement (AME). Et selon les articles 46 et 47 de la Convention de Vienne, l’adhésion à ces AME a valeur d’engagement des Etats en vue de les appliquer intégralement. Or, la multitude des accords et traités posent des enjeux de coordination et d’hiérarchisation dans leur mise œuvre, dans l’accès aux informations sur les progrès accomplis depuis leur ratification ou adoption.

Ainsi, la transparence sur la communication avec les populations de chaque action menée, devient un élément important par rapport aux engagements que le gouvernement ivoirien a pris à travers les AME.

Ce qui a fait dire au Directeur de Cabinet que « les citoyens qui en sont bénéficiaires et acteurs devraient être informés des enjeux auxquels s’adressent ces traités et, savoir ce qui a été accompli ou non pour leur mise en œuvre ». En effet, l’information idoine des acteurs clés, c’est-à-dire les populations, est donc un enjeu important pour en faire des alliés, fortement impliqués dans l’implémentation des différents AME. Tel est le sens de l’élaboration du projet de répertoire soumis à validation lors de cet atelier.

Avant de clore son intervention, le représentant du Ministre a félicité et remercié tous les participants pour leurs contributions respectives qui selon lui visent à faire de « chaque citoyen et habitant de ce pays un acteur éclairé, capable de penser globalement et d’agir localement pour le développement durable ».

L’atelier s’est articulé autour d’une présentation en plénière du répertoire des AME, dont les des fiches descriptives ont été examinées en vue de leur amélioration. Pour cette première phase de mise çà jour du répertoire, les AME convoqués ont porté sur les thématiques suivantes 1) déchets et substances dangereuses, 2) zones marines et océans, 3) biodiversité et écosystèmes. Suite restitution en plénière des travaux de groupes, le premier projet de répertoire a été validé par tous les participants.


Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ