x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 21 juin 2021 | AIP

Plaidoyer pour la clôture d’un espace reboisé à Bendressou

La directrice de l’Environnement et du Développement durable de la région du Bélier, Augustine Kouachi plaide pour la clôture de l’espace reboisé de Bendressou, menacé par la transhumance des animaux.

Mme Kouachi a fait ce plaidoyer, jeudi 17 juin 2021, à la fin de la quinzaine de l’environnement autour du thème "La santé de la nature, notre santé", déplorant que "plantés depuis deux ans les arbres n’évoluent pas à cause de plusieurs facteurs à savoir la sécheresse, la qualité du sol mais surtout à cause de la transhumance des animaux qui détruisent les plants".

"Nous sommes chaque fois obligés de faire des replanting pour remplacer les nombreux plants détruits par les animaux", a-t-elle fustigé lors de sa visite dans le village de Bendressou pour faire l’état des lieux. Elle a sollicité des appuis "pour conduire ce projet à son terme, car nous luttons ainsi contre le réchauffement climatique. clôturer cet espace reboisé serait la solution".

Le tiers des 1000 pieds de teck plantés en 2019 sur l'espace reboisé de Bendressou a été détruit par les bœufs à cause de l’absence de clôture, déplore-t-on.

La secrétaire générale de préfecture, Ines Yomaffou, a exhorté la direction régionale de l’Environnement et du Développement durable à persévérer malgré les difficultés, et à entretenir les plants, afin que cet espace reboisé puisse contribuer à lutter contre le changement climatique.

Le Gouvernement ivoirien a élaboré en 2018 une nouvelle politique de gestion forestière dont l’objectif est de reconstituer trois millions d’hectares de forêts d’ici à 2030. Ainsi, le gouvernement œuvre à la plantation de 35 000 hectares d’arbres par an, une initiative soutenue par différents programmes tels que « Planter un arbre pour la paix », « Je plante un arbre pour une Côte d’Ivoire plus verte », « Un citoyen, un arbre » et « Une école, 5 hectares de forêt ».

(AIP)

gba/ad/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ