PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 28 juillet 2021 | AIP

Des autorités coutumières du Guémon renforcent leurs capacité sur leurs rôles et missions

Duékoué, Les chefs de canton, de tribus, de villages unis au sein de la Chambre des rois et chefs traditionnels de la région du Guémon, ont planché sur les arcanes de leurs rôles et missions, lors d'un séminaire initié du mardi 27 juillet au vendredi 30 juillet 2021 par le préfet, Ibrahim Cissé.

Selon M. Cissé, avec la création et l’institutionnalisation de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels (CNRCT) à travers la loi N°2014-428 du 14 juillet 2014, portant statut des rois et chefs traditionnels, les autorités coutumières se voient doter d’un cadre juridique et institutionnel, afin de jouer pleinement leurs rôles et missions.

Les chefs coutumiers méconnaissent souvent les attributions des autorités administratives, surtout leur qualité de relais du pouvoir administratif.

L’objectif du séminaire est de permettre aux chefs coutumiers de connaitre l’étendue de leur pouvoir, et d’avoir une très grande culture générale, en vue d’anticiper, et faire face aux multiples défis de la communauté, et des territoires dont ils ont la charge.

Ces autorités doivent ainsi contribuer à l’unité, à la cohésion sociale, au développement et à la prospérité de leurs localités. Mais malheureusement, certaines autorités coutumières ont la méconnaissance ou l’incompréhension des dispositions contenues dans la loi de 2014, a souligné le préfet qui déplore le fait que les relations entre les autorités coutumières et administratives soient parfois distantes.

(AIP)

tf/tad/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ