PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 31 juillet 2021 | Abidjan.net

Café-Cacaco : les négociants et coopératives exportatrices expriment « leur profonde et sincère gratitude » au président Ouattara pour l’attribution de 20% de parts dans les exportations de fèves (Courrier)

© Abidjan.net Par DR
Côte d’Ivoire : 20% des exportations de fèves aux exportateurs et transformateurs ivoiriens de café et de cacao (Conseil des ministres)

Dans un courrier adressé au Président de la République, Alassane Ouattara le Groupement des Négociants Ivoiriens (GNI) et l’Union nationale des Coopératives Exportatrices de Café Cacao de Côte d’Ivoire (UCOOPEXI-CI Nouvelle) expriment leur reconnaissance suite à la mesure portant attribution de 20% des parts dans les exportations de fèves aux exportateurs et transformateurs ivoiriens de café cacao. Ci-dessous, l’intégration de la lettre.


Excellence Monsieur le Président de la République,


Le Groupement des Négociants Ivoiriens (GNI) et l’Union nationale des Coopératives Exportatrices de Café Cacao de Côte d’Ivoire (UCOOPEXI-CI Nouvelle), tiennent à vous exprimer leur profonde et sincère gratitude pour donner suite à la mesure prise lors du Conseil des ministres du 26 mai 2021, relative à l’attribution de 20% des parts dans les exportations de fèves aux exportateurs et transformateurs ivoiriens de café cacao.


Monsieur le Président de la République, vous rappeliez le 20 octobre 2020 que, dans votre programme dénommé la Côte d’Ivoire solidaire, dans son deuxième pilier, « l’une des priorités est l’accélération du développement des champions nationaux dans les secteurs stratégiques de notre économie ».


Pour nous, cette mesure est donc salutaire à plus d’un titre. Au-delà de l’éclosion de champions nationaux dans ce secteur stratégique pour la Côte d’Ivoire, elle permet également d’entrevoir la pérennisation de nos activités et d'autres perspectives.


Cette décision que vous avez prise nous redonne d’autant plus d’espoir que la chute des cours mondiaux du cacao a contraint plusieurs entreprises à réduire ou à mettre un terme à leurs activités.


Nous sommes déterminés et engagés à vos côtés, afin que les prochaines campagnes soient fructueuses et que notre secteur d’activité continue de contribuer à la stabilité et à l’essor économique de notre pays.


Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.


Pour le GNI

Ismaël KONE


Pour l’UCOOPEXCI-NOUVELLE

Mamadou BAMBA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ