PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 26 août 2021 | AIP

La 4e édition du Challenge social Fondation Lonaci lancée

© AIP Par Serges T.
Cérémonie de lancement de l'édition 2021 du Challenge social de la fondation LONACI
Abidjan le Jeudi 26 Août 2021. La Loterie Nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) a procédé ce jeudi au lancement de l'édition 2021 du « Challenge social Fondation LONACI ».

La 4e édition du Prix du meilleur article ou reportage à caractère social désormais dénommé "Challenge social Fondation Lonaci" a été lancée le jeudi 26 août 2021 à Abidjan.


En procédant à l'ouverture officielle de cette édition organisée à Azalaï Hôtel, à Marcory, au nom du directeur général de la Loterie nationale de Côte d'Ivoire (LONACI), Mme M'Bahia Dominique a indiqué qu'il est de l'intérêt des journalistes de se l'approprier. Ce faisant, ils se font des ambassadeurs des populations dans la quête du bien-être.


En effet, selon le président du jury, Dosso Boubakary, ce concours à l'intention des journalistes professionnels impacte doublement la société ivoirienne. Primo, en suscitant une émulation pour les candidats et secundo, en contribuant à faire le plaidoyer à l'égard des communautés qui peuvent bénéficier des œuvres sociales de la LONACI.


Pour la 4e édition de ce concours initié en 2015 par le DG, Dramane Coulibaly, quelques innovations ont été introduites. Hormis la dénomination (anciennement "Challenge social Lonaci"), la compétition s'ouvre désormais à la presse numérique et à l'audiovisuel, d'où l'extension du jury à un 4e membre issu de l'audiovisuel.


La soumission des productions, dont le délai est fixé au 10 novembre, devra être faite uniquement par des candidats disposant de la Carte d'identité du journaliste professionnel (CIJP). Toutefois, un jury permanent est institué qui peut "s'autosaisir" en proposant au concours, tout article qu'il jugera de "belle facture", a précisé M. Dosso.


Les productions seront évaluées sur 20 points, à savoir la pertinence (5), le thème (10) devant porter sur les secteurs de la santé, l'éducation, l'hygiène ou la culture, et la qualité rédactionnelle (5). Elles devront également respecter les critères du Code de déontologie et d'éthique prévus par la Loi sur la presse, de même que tous les textes en vigueur dans le secteur.


La récompense a été également revue à la hausse. Le lauréat recevra 1,5 million FCFA plus un trophée, les 2e et 3e recevront respectivement 500 000 et 250 000 FCFA, lors d'une cérémonie qui sera présidée par le directeur général de la LONACI.


(AIP)


cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ