x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 5 octobre 2021 | Le Nouveau Réveil

Réflexion sur des mesures de protection contre les violences sexuelles : 3 019 cas de violences sexuelles enregistrés en Côte d’Ivoire

© Le Nouveau Réveil Par Mohamed Daniel Camara
Bienfaisance: l`ONG FEDEM (Femmes de Demain) fait des dons aux enfants d`Abobo
Samedi 7 Septembre 2013. Abidjan. Abobo. Les femmes regroupées au sein de l`Organisation Non Gouvernementale FEDEM (Femmes de Demain) ont lancé officiellement leurs activités á travers une cérémonie de remise de Kit scolaires aux petites filles du CP1 au CM2 d’Abobo Centre

Un projet de loi relatif aux mesures de protection des victimes de violences domestiques, de viol et de violences sexuelles autres que domestiques sera bientôt sur la table des députés. En prélude à cette proposition de loi, un atelier d’échange s’est tenu vendredi 1er octobre 2021 à Seen Hôtel au Plateau. Cette rencontre de réflexion sur les mesures de protection des victimes de violences domestiques, de viol et de violences sexuelles a réuni toutes les organisations de luttes pour les droits de l’homme et contre les VBG, avec l’appui d’Onu femmes Côte d’Ivoire. Dressant l’état des lieux, des violences domestiques, de viols et de violences sexuelles, le directeur du Comité national de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, au ministère de la Femme et de l’Enfant, a souligné que de 2010 en 2021, ces violences se sont accrûes. « De 711 cas de VBG en 2010, nous sommes aujourd’hui (de janvier à septembre) en 2021 à 3019 cas avec 454 cas de viols et 152 cas d’agressions sexuelles », a relevé Mme Bessi. Pour sa part, le député Yasmina Ouegnin a noté que la Côte d’Ivoire n’est pas exempte des violences faites aux femmes. C’est pourquoi elle a sollicité l’implication de tous les citoyens dans la lutte contre ces violences. « Nous devons agir, chacun à notre humble niveau, jusqu’à la tenue de la séance plénière afin que nos propositions et contributions puissent être prises en compte », dira Yasmina.


JEROME N’DRI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ