x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 21 décembre 2021 | Abidjan.net

Médias et Communication / 23ème édition des Ebony: les journalistes invités à assumer leurs responsabilités ou à disparaitre (Ministre)

© Abidjan.net Par PR
Nuit de la Communication : 23e édition de la soirée des Ebony
Yamoussoukro le 18 décembre 2021. La 23e édition de la Nuit de la communication, soirée des Ebony, s'est tenue ce samedi à l'hôtel Président. Kouassi Bohoussou de Adjamé FM a remporté le Super Ebony.

A l’occasion de la 23ème Nuit des Ebony à Yamoussoukro, le samedi 18 décembre 2021, le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, a invité les journalistes à assumer leur responsabilité dans un contexte de fake news ou à disparaître.


« Vous avez donc compris l’effort qui reste le vôtre pour imposer le vrai métier de journaliste », a-t-il indiqué dans son discours lu à cet effet, par le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.


En effet, faisant allusion au thème de cette 23ème édition : « Journalisme et Fake news : défi ou défiance », monsieur le ministre a fait savoir que, non seulement l’évocation de ce thème invite les journalistes à faire face à un vrai défi, mais surtout le métier doit peser plus que jamais, de tout son poids, dans un contexte où chaque citoyen se pense fournisseur d’informations, parce que détenteur d’un support de communication efficace, Internet et autres terminaux. 


« Vous devez vous réinventer sans cesse, l’adaptation aux changements et des contenus de qualité sont le garant le plus sûr, de la vie et la survie de vos entreprises. La vie elle-même, nous impose une adaptation perpétuelle aux situations nouvelles, elle nous impose de trouver des solutions aux problématiques inattendues. Je vous encourage donc à être inventifs. L’équation est dorénavant simple pour les médias ivoiriens : s’adapter ou disparaître ! », a-t-il conseillé.


Dans ses propos lus par son homologue du commerce et de l’Industrie, le ministre Amadou Coulibaly a prodigué de sages conseils aux hommes et femmes des médias en ces termes : « Vous devez vous réinventer sans cesse, l’adaptation aux changements et des contenus de qualité sont le garant le plus sûr, de la vie et la survie de vos entreprises ». La vie elle-même, a-t-il poursuivi, nous impose une adaptation perpétuelle aux situations nouvelles ; elle nous impose de trouver des solutions aux problématiques inattendues. 


« Je vous encourage donc à être inventifs (…) votre secteur d’activité, plus qu’aucun autre, est confronté à mille et une difficultés et à de multiples défis. Cependant, l’information est si vitale qu’elle est une véritable richesse pour notre communauté humaine. Les acteurs du secteur que vous êtes devez en être conscients, et savoir que vous détenez une ressource essentielle et indispensable à la vie. Il ne tient qu’à vous de savoir la valoriser et saisir les multiples opportunités qu’elle peut vous offrir », a-t-il relevé.


A travers son homologue du Commerce et de l’Industrie, le ministre Amadou Coulibaly a rappelé aux journalistes, notamment ceux de la presse imprimée, que si hier, la priorité leur était donnée avec la multiplicité des titres, « aujourd’hui, il nous faut élargir les champs d’interventions de l’Etat à travers la prise en compte de tout le secteur et de toutes les problématiques. » C’est dans ce cadre qu’il a adressé son satisfecit aux médias télévisuels. 


« Je veux particulièrement féliciter les éditeurs de chaînes de télévisions privées qui, en si peu de temps, ont donné un visage moderne attrayant à notre environnement audiovisuel. Bien évidemment, je veux saluer ce génie ivoirien qui s’exprime en eux et les encourager à aller toujours plus loin » leur a-t-il adressé ses félicitations, avant de les rassurer que l’Etat sera toujours là, à leur côté, pour les accompagner, parce qu’au-delà de leurs projets personnels, c’est l’image et les cultures de notre pays qui sont valorisées et exportées. Je veux encourager tous les acteurs du secteur qui, depuis des décennies, se battent pour maintenir leurs ambitions et leurs rêves vivants.


À l’endroit de tous les médias, le ministre de tutelle a également, rassurer que le Gouvernement leur apportera toujours son soutien : « c’est dans ce cadre que la transformation à venir du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) en une Agence de Soutien et de Développement des Médias (ASDM) afin de donner à cet instrument public d’appui aux médias, une mission plus inclusive. »


Dans cet élan de solidarité, le ministre a invité les journalistes à jouer leur partition dans cet environnement de partenariat gagnant-gagnant : « l’Etat joue son rôle. A vous d’assumer le vôtre. »


En guise de soutien, le ministre a adressé ses sincère félicitations à tous les nominés, surtout aux lauréats (par anticipation) ; quant aux nominés malheureux, il les a invités à la persévérance dans le travail bien fait. 


A. N avec Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ