x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 12 avril 2022 | AIP

Le personnel exhorté à ce qu'aucune femme ne meurt en donnant la vie à la maternité de Ya-Kouassikro

Le directeur départemental de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle de Bocanda, Dr Brou Kouakou, a exhorté le personnel de la maternité de Ya-Kouassikro (14 km de Bocanda), à œuvrer pour qu’aucune femme ne meurt en donnant la vie dans cette structure sanitaire.


En Côte d’Ivoire, le taux de mortalité maternelle est estimé à 614 décès pour 100 000 naissances vivantes, selon des statistiques. La stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent 2016-2030 recommande aux pays de réduire la mortalité maternelle à moins de 70 décès pour 100 000 naissances vivantes d’ici 2030.


Dr Kouakou a fait cette exhortation lors de la cérémonie d'inauguration de la maternité du village, samedi 09 avril 2022.


Il a exprimé la joie des agents de santé de voir leurs conditions de travail améliorées avec la livraison de cette infrastructure entièrement équipée.


Dr Kouakou a souligné que l’atteinte de l’objectif "zéro décès maternel" passe par la fréquentation régulière et en temps du centre de santé par les femmes enceintes pour les consultations prénatales. Elles doivent également faire toutes les vaccinations exigées à une femme enceinte.


« Il faut au moins quatre consultations prénatales avant l'accouchement pour protéger la mère et l’enfant contre les pathologies associées à la grossesse », a-t-il précisé. Il a présenté la nouvelle sage-femme de la maternité de Ya-Kouassikro à la population


(AIP)

kkc/ik/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ