x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 13 mai 2022 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire : 23 meilleures étudiantes en Science,Technologie, Ingénierie, Mathématique (STEM) distinguées

© Abidjan.net Par DR
Cérémonie de distinction des meilleures étudiantes en Science,Technologie, Ingénierie, Mathématique
Jeudi 12 mai 2022. Abidjan. Vingt-trois (23) étudiantes inscrites régulièrement en Master 1 de l'année académique 2020-2021 au sein des Unité de formation et de recherche (UFR) et écoles des établissements supérieurs publics de Côte d'Ivoire ont été distinguées au cours d'une cérémonie ce jeudi 12 mai 2022 à Abidjan-Marcory

Vingt-trois (23) étudiantes inscrites régulièrement en Master 1 de l'année académique 2020-2021 au sein des Unité de formation et de recherche (UFR) et écoles des établissements supérieurs publics de Côte d'Ivoire ont été distinguées au cours d'une cérémonie ce jeudi 12 mai 2022 à Abidjan-Marcory. 


À l'initiative du Fonds pour la science, la technologie et l'innovation (FONSTI), cette distinction a pour objectif de susciter l'intérêt des jeunes filles ivoiriennes pour la Science, la Technologie et l'Innovation (STEM). Et plus spécifiquement, d'encourager les jeunes filles à s'orienter vers les sciences expérimentales. 


''Nous sommes convaincus qu'il est plus utile et bénéfique pour notre pays qui aspire à être émergent, de célébrer, en priorité, la beauté intellectuelle et l'attachement aux valeurs civiques et morales de nos jeunes filles.'', a déclaré Dr Sangaré Yaya, Secrétaire Général du Fonsti lors de cette cérémonie de distinction.


A LIRE - Sciences, technologie, ingénierie et mathématiques : FONSTI et PASRES financent 23 meilleures étudiantes


Selon le Secrétaire général du Fonsti, dans les pays africains en général et en Côte d'Ivoire en particulier, les femmes, qui constituent la moitié du capital humain, sont faiblement représentées dans le domaine des Sciences dites Exactes. ''C'est donc pourquoi le PASRES et le FONSTI ont décidé d'encourager les vocations scientifiques au niveau des jeunes filles en Côte d'Ivoire.'' a-t-il expliqué.


À en croire Dr Yaya Sangaré, malgré ce constat général de la sous-représentation des femmes dans les disciplines scientifiques, des exemples de réussite des femmes dans les STEM, existent dans notre pays. ''Dans les Universités ivoiriennes aujourd'hui, nous avons des femmes scientifiques brillantes qui méritent d'être connues de la nouvelle génération d'étudiantes parce que leurs parcours académiques et leurs expériences professionnelles peuvent servir de modèles et de sources d'inspiration à ces jeunes étudiantes'' témoigne-t-il.


Il a par ailleurs rappelé qu'avec le soutien du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), depuis l'année 2018, cette initiative s'est donnée pour objectif de récompenser les meilleures étudiantes dans les Sciences, la Technologie, l'Ingénierie et les Mathématiques au sein des Universités publiques de Côte d'Ivoire. Au total, 62 lauréates titulaires de MASTER ont été distinguées lors de trois (3) cérémonies de distinction. 


Le Pr Ouattara Djakalia, Directeur de cabinet adjoint du ministre de l' Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a, au nom du ministre Diawara, félicité les élues du jour avant de leur traduire le soutien du ministère chargé de la recherche scientifique.


Le Professeur Mireille Dosso, directeur de l’institut Pasteur et marraine de cette promotion a dit ses encouragements aux lauréates et les a invitées à travailler davantage pour garder cette dynamique. 


La porte-parole des lauréates, Opokou Adjobi a, au nom de ses condisciples, confié que cette valorisation des compétences féminines les conforte dans le choix des filières scientifiques qu'elles ont fait et les encourage à donner le meilleur d'elles-mêmes afin de contribuer aux côtés des hommes au développement de la Côte d'Ivoire. ''Au-delà de la Distinction nous mesurons la responsabilité qui est désormais la nôtre. Cette confiance à notre égard est indubitablement votre ferme volonté de contribuer à lever les stéréotypes et les préjugés à l’endroit des jeunes filles. Nous nous engageons à accroître le nombre des jeunes filles dans les filières scientifiques devenant de vraies ambassadrices auprès de nos petites sœurs nouvelles bachelière'' a-t-elle promis.


Au niveau de l'enseignement supérieur, particulièrement dans les universités publiques, le nombre de filles inscrites au titre de l'année universitaire 2019-2020 était de 40 693 contre 63 778 garçons, soit 38,95%. Sur ces 40 693 filles, seulement 9 390 (soit 23,08%) étaient inscrites dans des filières scientifiques dites sciences exactes.




Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ