x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 13 mai 2022 | APA

Côte d'Ivoire: 23 meilleures étudiantes des filières scientifiques primées

© APA Par DR
Cérémonie de distinction des meilleures étudiantes en Science,Technologie, Ingénierie, Mathématique
Jeudi 12 mai 2022. Abidjan. Vingt-trois (23) étudiantes inscrites régulièrement en Master 1 de l'année académique 2020-2021 au sein des Unité de formation et de recherche (UFR) et écoles des établissements supérieurs publics de Côte d'Ivoire ont été distinguées au cours d'une cérémonie ce jeudi 12 mai 2022 à Abidjan-Marcory

APA- Vingt-trois meilleures étudiantes d'universités publiques ivoiriennes, en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM) ont été récompensées jeudi à Abidjan par le Fonds pour la science, la technologie et l'innovation (Fonsti). 


La cérémonie de distinction avait pour thème : " Science et innovation au féminin dans un monde d'hommes". Elle vise à encourager les jeunes filles à s'orienter dans les filières en science, technologie, ingénierie et mathématiques.  


Selon le secrétaire général du Fonsti, Dr Yaya Sangaré, cette cérémonie de distinction et de reconnaissance des talents scientifiques féminins est initiée, car les jeunes filles sont sous-représentées dans les filières scientifiques.


En Côte d'Ivoire, les femmes, qui constituent la moitié du capital humain, sont "faiblement représentées au niveau des sciences dites exactes", c'est pourquoi le Pasres et le Fonsti, ont décidé d'encourager les vocations scientifiques au niveau des jeunes filles, a-t-il dit.


Malgré ce constat général de la sous représentation des femmes dans les disciplines scientifiques, des exemples de réussite des femmes dans les sciences, technologie, ingénierie et mathématiques existent dans le pays, a-t-il relevé. 


Professeur Mireille Dosso, directeur de l'Institut pasteur de Côte d'Ivoire, marraine de la cérémonie a déclaré à l'endroit de ses filleuls que "la science n'est pas réservée aux hommes", les exhortant à faire preuve d'organisation et de persévérance.


Elle a soutenu que le pays, les familles et les communautés devraient leur donner des opportunités pour accéder aux filières scientifiques, avant d'ajouter qu'elles devront fournir plus d'efforts que les hommes pour avoir une posture confortable. 


Un panel de modèles féminins inspirant a eu lieu. Mais, bien avant, l'ambassadeur de la Suisse en Côte d'Ivoire, Mme Anne Lugon-Moulin, a conseillé les lauréates, les exhortant à s'investir davantage dans cet élan.


Quant à Mme Julie Bouedi, manager senior de projet dans une filiale agroalimentaire, elle a appelé les jeunes filles à casser les codes dans un milieu d'hommes, avec de l'audace et la passion dans leur filière.


Professeur Véronique Yeboué, vice-présidente de l'Université Félix Houphouët-Boigny, la plus grande du pays, a invité les lauréates à avoir des objectifs et à tout faire pour atteindre leurs objectifs, car le bonheur, on le construit.


Le directeur de Cabinet adjoint, Djakalia Ouattara, représentant le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a salué cette initiative du Fonsti, faisant observer que l'on avait 35,89% de filles dans les filières des sciences, technologie, ingénierie et mathématiques en 2021.


Le Fonsti a organisé cette distinction, en collaboration avec la direction en charge des oeuvres universitaires de la vie associative et du genre du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.



AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ