x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 22 septembre 2022 | Le Nouveau Réveil

Cocody / Violences faites aux femmes : La Mairie appuie la construction d’un centre d’accueil

© Le Nouveau Réveil Par DR
Lutte contre les violences basées sur le genre: cérémonie de signature de convention entre la mairie de Cocody et l’ONG Akwaba Mousso
Abidjan le 20 Septembre 2022. Pour lutter contre les violences faites aux femmes, la mairie de Cocody et l’ONG Akwaba Mousso ont signé ce mardi, une convention portant accord de siège de ladite ONG

La Mairie de Cocody, avec à sa tête, le maire Jean-Marc Yacé, est engagée dans la lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG). Le mardi dernier, à l’Hôtel communal, la Mairie a signé une convention avec l’Ong Akwaba Mousso. La Commune va abriter un Centre d’accueil des victimes de VBG. C’est pourquoi, la Mairie apporte un appui financier de 18 millions Fcfa. La convention court sur 3 ans et l’aide, déjà inscrite au programme triennal, se chiffre à 54 millions Fcfa. « L’acte d’adhésion que nous voulons exprimer à travers cette signature portera, j’en suis convaincu, ses fruits dans l’intérêt supérieur de l’équilibre de nos sociétés. (…) Je plaide solennellement en faveur d’une éradication sans condition de toutes les formes de violences faites aux femmes » a assuré le maire. La présidente de L'ONG Akwaba Mousso, Kramo Kouadio Béhiblo Félicité, a fait savoir que la construction du Centre d'accueil permettra de lutter contre les inégalités sociales, en réduisant les violences basées sur le genre. Cet établissement dédié aux femmes réunira de nombreux spécialistes de divers domaines clés en rapport avec son but pour une prise en charge globale des victimes. Représentant la ministre de la Femme, de la famille et de l’enfant, Moussa Diarrassouba, directeur de Cabinet, a informé que dans le monde, 137 femmes sont tuées par jour par un membre de leurs familles. Pour lui, « une femme opprimée n’est pas une femme libre. » La cérémonie a enregistré la présence des représentants de la Première dame, des Ambassades du Gabon et de la Belgique.


JB KOUADIO

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ