Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sensibilisation des populations de Gabiadji (San Pedro) sur le respect des droits des enfants
Publié le mercredi 1 juillet 2015  |  AIP
Comment




San Pedro – La direction régionale de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant de San Pedro a organisé mardi dans la sous-préfecture de Gabiadji (39 Km Nord de San Pedro) une cérémonie de sensibilisation des communautés sur les droits des enfants, à l’occasion de la célébration au niveau régional de la Journée de l’enfant africain.

La sensibilisation des populations de Gabiadji, occupées à 60% par l’agriculture, a été faite en partenariat avec la Clinique juridique de San Pedro, quelques ministères techniques et le système des Nations-unies en Côte d’Ivoire, notamment l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le sous-préfet de Gabiadji, Ba Sylvie, a expliqué qu’en Côte d’Ivoire les enfants sont des citoyens à part entière à qui l’Etat accorde son entière protection, concomitamment à la responsabilité des parents.

"Refusons l’excès de travaux domestiques pour nos petites filles au motif qu’elles en seront de meilleures épouses et de meilleures maîtresses de maison, refusons ces mariages précoces et forcés qui sont supposés préserver nos petites filles des égarements de l’adolescence", a conseillé Ba Sylvie.

Le directeur régional de la Solidarité, la famille, la femme et l’enfant, Gonty Michel, a indiqué que le choix de Gabiadji pour cette célébration répond à une volonté d’être plus proche des populations et se justifie également parce que cette sous-préfecture, fortement cosmopolite et dense, est grande productrice de cacao, abritant l’une des plus importantes coopératives de producteurs de cacao de la Côte d’Ivoire.

Le Chef de projet de lutte contre la traite des enfants à l’OIM, Guittey Laurent, a indiqué qu’à côté de la sensibilisation s’opère une phase répressive contre ceux qui pratiquent la traite des enfants, les soumettent aux travaux pénibles. Il a rappelé qu’il y a trois semaines, son organisation et Interpol ont arrêté 22 adultes dans la région de San Pedro, dont certains à Gabiadji, pour les motifs évoqués.

Décrétée par l’Union africaine en 1990, la journée de l’enfant africain commémore le massacre d’une centaine d’enfants à Soweto le 16 juin 1976 par le régime d’apartheid d’Afrique du Sud. Le thème de de la 25ème édition célébrée cette année est, "Vingt-cinq ans après l’adoption de la Charte des droits et du bien-être de l’enfant: accélérons nos efforts pour mettre fin aux mariages des enfants".

(AIP)
jmk/ask
Commentaires


Comment