Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Tabou: Des habitants dénoncent le racket des forces de l’ordre aux corridors de la ville
Publié le mercredi 8 juillet 2015  |  AIP
Comment




Tabou - Des habitants de la ville de Tabou (474 km à l'ouest d'Abidjan ) ont indiqué mercredi à l'AIP, en avoir marre du racket des forces de l'ordre des corridors des deux entrées principales de San Pedro "qui n'hésitent pas à faire descendre les passagers" des véhicules de transport en commun avec leurs bagages pour les fouiller " faisant perdre énormément de temps et causant de nombreux désagréments".


" Nous ne comprenons pas ce qui se passe dans ces deux corridors. Les forces de l'ordre qui y sont, prennent de l'argent aux passagers des véhicules de transport en commun. Parfois même, des cotisations sont levées dans des cars pour leur remettre au vu et au su de tout le monde, alors que cela est interdit par les autorités ivoiriennes ", ont-ils déploré avant d'inviter les autorités compétentes à mettre fin à cette " souffrance " des populations.


Ces deux corridors de San Pedro et celui du village de Ménéké à l'entrée de la commune de Tabou sont les seuls barrages routiers qui restent après la décision gouvernementale de réduction des barrages routiers, sur la quinzaine de barrages que comptait la "côtière."

(AIP)
bb/fmo/akn/tm
Commentaires


Comment