Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La jeunesse musulmane ivoirienne invitée à s’éloigner des actions terroristes
Publié le dimanche 16 aout 2015  |  APA
Maouloud
© Abidjan.net par Emma
Maouloud 2012: célébration de l`anniversaire de la naissance du Prophète de l`Islam à la Grande Mosquée de la Riviera
Abidjan. Grande Mosquée de la Riviera Golf, à Cocody. La nuit du samedi 4 au dimanche 5 février 2012, la communauté Musulmane a célébré en prières et invocations, l`anniversaire de la naissance du Prophète de l`Islam
Comment




Face à la recrudescence des menaces et actions terroristes dans la sous-région ouest-africaine, les jeunes musulmans de Côte d’Ivoire ont été invités, samedi, au cours du 8è congrès de l’Association des jeunes musulmans en Côte d’Ivoire (AJMCI), à s’éloigner de "toute manipulation", a constaté APA sur place dans la capitale économique.

"L'extrémisme est en vogue. L'Islam est accusé. Que la jeunesse ne se laisse pas récupérer par les choses qui n'ont rien à avoir avec l'islam", a conseillé l'Imam Mamadou Soumahoro, représentant le Cheick Boikary Fofana, guide de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire.

Le thème central de ces assises, "quelle politique d'insertion socio-économique et professionnelle de la jeunesse musulmane pour une Côte d'ivoire émergente ?", a été abordé au cours d'un panel qui a réuni plusieurs experts des questions d'emplois.

Youssouf NDia, Conseiller du Directeur général du plan et du développement, a révélé qu'au niveau du "plan national de développement 2016-2020, des actions seront faites pour permettre d'avoir une main d'œuvre qualifiée compétitive pour permettre à la Côte d'Ivoire d'être émergente".

Abdoul Kader Ouattara, cadre à l'Agence nationale de la formation professionnelle (AGEFOP) a rappelé que le gouvernement ivoirien a mis en place des programmes et structures comme le Projet emploi jeune et développement des compétences (PEJEDEC), l'AGEFOP et l'Agence emploi-jeune pour aider la jeunesse ivoirienne.

"Il faut que la jeunesse s'intéresse à la formation professionnelle, à l'enseignement technique qui est en partenariat avec le secteur privé pour garantir l'adéquation formation-emploi", a-t-il conseillé au cours de ce panel.

Créée en 1992, l'Association des jeunes musulmans en Côte d'Ivoire est une association a but non lucratif dirigée par Mahmoudou Souaré. Elle compte à ce jour plus de 10 000 membres et sympathisants.

L'AJMCI a notamment pour objectif d'assurer la formation religieuse, d'encadrer cette frange de la jeunesse pour en faire des acteurs de développement et favoriser le dialogue inter religieux .

SY/ls/APA
Commentaires


Comment