Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015: cinq mois après sa mission d’observation électorale, la POECI sort une matrice de recommandations
Publié le jeudi 11 fevrier 2016  |  Abidjan.net
Présidentielle
© Abidjan.net par JOB
Présidentielle 2015 : Cinq mois après sa mission d’observation électorale, la POECI sort une matrice de recommandations
Mercredi 10 février 2016. Abidjan. Cinq mois après sa mission d’observation électorale, ‘’la POECI (Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire) confirme la crédibilité du scrutin présidentiel du 25 octobre 2015 et recommande des améliorations du processus électoral pour le rendre plus inclusif et participatif’’.
Comment




Cinq mois après sa mission d’observation électorale, ‘’la POECI (Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire) confirme la crédibilité du scrutin présidentiel du 25 octobre 2015 et recommande des améliorations du processus électoral pour le rendre plus inclusif et participatif’’.

‘’ La POECI a corroboré les résultats officiels par son système de comptage rapide des votes, une innovation à consolider pour les prochaines élections’’.

Cela été dit au cours d’une conférence de presse, le mardi 09 février 2016, à l’Hôtel Pullman (Abidjan), pour la présentation du rapport annuel d’observation de la situation électorale et son dispositif d’observation par le comptage rapide des votes (PVT) par l’Imam Koné Ibrahim, Président du Conseil d’Administration (PCA) de la POECI.

Selon ce rapport annuel d’observation, la POECI vient attirer ‘’l’attention de toutes les parties prenantes sur les améliorations à porter au processus électoral, notamment une révision du code électoral, la modernisation de l’état civil et de l’obtention de la carte d’identité nationale et des certificats de nationalité pour rendre plus efficiente la révision de la liste électorale’’.

Il faut ‘’renforcer la communication autour du processus électoral par la CEI (Commission électoral indépendante) et les organisations de la société civile, accroitre la formation des agents électoraux dans la maitrise des tablettes numériques’’ pour clore le chapitre des recommandations.

La POECI a par ailleurs insisté sur la mise en place d’un système permettant une plus grande participation des femmes aux prochaines élections législatives à titre de candidates mais aussi de personnel électoral.

Elle en a profité pour appeler le gouvernement et la CEI à annoncer un calendrier électoral et un chronogramme des opérations intégrant le référendum et les élections législatives dans les plus brefs délais.

« La POECI appelle toutes les parties au processus électoral à tenir compte de ses recommandations pour les prochaines élections apaisées dans le même esprit que s’est déroulée celle de 2015 » a déclaré Dr Kodjo Marie Paule, Porte-Parole de la POECI.

Cette conférence de présentation du rapport d’observation électorale a connu l’affluence de représentants des ambassades des USA, Angleterre, et de l’ONUCI, l’Union Africaine, la CEDEAO, des Ministères de la Justice et de la Solidarité et des organisations de la société civile.

A toute fin utile, la Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire, organisation non partisane et spécialisée sur les questions d’observation électorale et de promotions de la démocratie, a entamé du 1er juin au 30 octobre 2015 ses activités d’observations citoyennes avec l’appui technique du NDI et l’appui financier de USAID.

JOB ATTEMENE
Commentaires


Comment