Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La société civile réclame un groupe de réflexion sur la révision de la constitution ivoirienne
Publié le mardi 5 avril 2016  |  APA
Présidentielle
© Abidjan.net par JOB
Présidentielle 2015 : Cinq mois après sa mission d’observation électorale, la POECI sort une matrice de recommandations
Mercredi 10 février 2016. Abidjan. Cinq mois après sa mission d’observation électorale, ‘’la POECI (Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire) confirme la crédibilité du scrutin présidentiel du 25 octobre 2015 et recommande des améliorations du processus électoral pour le rendre plus inclusif et participatif’’.
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - La Plateforme de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI) a réclamé, lundi, à Abidjan la mise en place d’un groupe de réflexion pour un « débat public inclusif » sur la révision de la constitution ivoirienne, demandant dans la foulée au gouvernement de communiquer «un calendrier clair et précis» des prochaines élections dans le pays.

Pour Dr Marie-Paule Kodjo, la porte-parole de cette plateforme, qui s'exprimait au cours d'une conférence de presse, « le processus de révision de la constitution revêt un caractère important et crucial pour l'avenir du pays ».

« La POECI demande au gouvernement la mise en place d'un groupe de travail incluant les partis politiques et la société civile en vue de réfléchir sur le contenu des dispositions de la révision constitutionnelle et de dégager un consensus politique fort avant que le projet de révision constitutionnelle ne soit soumis au parlement », a déclaré Dr Kodjo en lisant une déclaration de cette plateforme.

«Il est important de tenir un débat public inclusif en raison du contexte socio-politique particulièrement fragile », a-t-elle poursuivi en présence du Président du Conseil d'administration de la POECI, Ibrahim Koné.

S'agissant de la révision de la liste électorale, la POECI a rappelé « qu'elle doit se faire annuellement selon les textes réglementaires en vigueur ».

« La Commission électorale indépendante devrait procéder à la révision de la liste électorale en vue de la prise en compte des personnes qui n'y figurent pas et en extraire ceux qui n'y ont pas droit », a-t-elle argumenté.

Le découpage électorale est également l'une des inquiétudes de cette faitière d'organisation de la société civile.A ce propos, elle a invité « la CEI et le gouvernement à respecter strictement les critères légaux afin que les circonscriptions électorales soient équilibrées ».

La plate-forme de la société civile pour l'observation des élections en Côte d'Ivoire (POECI) a observé le processus électoral de 2015 et produit un rapport. A cette occasion, elle a utilisé la technique du comptage rapide des voix (PVT) qui a permis de recueillir les données en temps quasi-réel.

La Côte d'Ivoire s'apprête à organiser un référendum pour la modification de la constitution ainsi qu'à organiser les élections législatives et locales (municipales et régionales).

LS/sy/APA
Commentaires


Comment