Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un syndicat plaide pour le reclassement des ex-enseignants volontaires recrutés dans les collèges
Publié le vendredi 2 septembre 2016  |  AIP
Comment


Yamoussoukro - Le secrétaire général (SG) de la fédération des enseignants du secteur éducation formation de Côte d’Ivoire (FESEFCI), Ouattara Souleymane, plaide pour la titularisation et le reclassement, en qualité de professeurs de lycée, des ex-enseignants volontaires recrutés en tant que professeurs du secondaire général et professionnel.

M. Ouattara qui s’exprimait, jeudi, à l’occasion du premier congrès ordinaire de la fédération organisé au CAFOP de Yamoussoukro, a souhaité "le règlement définitif et intégral" du montant de la prime d'intéressement d’un montant de 1,8 milliard F CFA aux ex-enseignants volontaires pour "services rendus à la nation". Il a également demandé la prise en compte de leurs camarades non recrutés à la Fonction publique dans les différents programmes de réinsertion ainsi que le règlement "des cas résiduels" à mettre à la disposition du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Le premier responsable de la FESEFCI a en outre plaidé pour le paiement définitif des arriérés liés à l’indemnité de logement et à la bonification indiciaire, pour le règlement de la "question récurrente" des instituteurs adjoints, du prélèvement des cotisations syndicales à la source, des omis dans le paiement des déblocages des avancements et de la réintégration des 97 enseignants contractuels radiés.
Les travaux du premier congrès ordinaire de la FESEFCI a enregistré la présence du chef de cabinet du ministre de l'Éducation nationale, Kouyaté Aboulaye, du vice-président de l’Assemblée Nationale, Silué Kagnon, du président du conseil d'administration (PCA) de la mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d'Ivoire (MUGEFCI), Soro Mamadou.

La FESEFCI compte 3 000 membres dont 200 délégués présents à Yamoussoukro pour faire le bilan de trois années d’exercice et procéder au renouvellement des instances de la fédération.

nam/ask
Commentaires


Comment