Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une Ivoirienne spécialisée dans la construction d’habitats écologiques primée à Marrakech
Publié le mardi 29 novembre 2016  |  AIP
Comment


Abidjan – La directrice générale de la société immobilière Ohel International, Mme Marina Nobout, a été primée pour son projet de construction de logements écologiques, à Marrakech, au Maroc, en marge des travaux de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP-22).

Cette jeune femme entrepreneure a reçu le prix international de Marrakech pour l’écologie et le développement durable, décerné par le Forum maghrébin pour l’environnement et le développement durable, apprend-on d’une note d’information transmise à l’AIP.

Marina Nobout a été honorée pour la réalisation des logements écologique en blocs de terre comprimés et stabilisés (BTCS) à caractère isophonique et isothermique, qui ne provoquent pas de chaleur, favorisent une grande aération des espaces et l’isolement des bruits.

En partenariat l’Assemblée des régions et districts de Côte d’Ivoire (ARDCI), Mme Nobout a construit des complexes hôteliers à Toumodi, Dimbokro, Mayo, des écoles à Buyo, des logements d’infirmiers d’enseignants et des l’hôpitaux. Par les réalisations de l’entreprise Ohel International, fondée en 2010, la région du Nawa (Sud-ouest) s’inscrit désormais dans la lignée des villes écologiques.

« Nous avons remarqué que dans le secteur du logement, les Ivoiriens recherchent trois choses. Ils veulent quelque chose de beau, de moins cher et d’écologique. Au Etats-Unis, en Europe, tout le monde prône le changement climatique. Pour toute ces trois raisons, j’ai opté pour cette spécialisation. Et surtout en termes de coût, avec les BTCS vous avez une remise de 30% sur les gros œuvres », a commenté l’entrepreneure qui dit combiner le beau et durable.

Le prix international de Marrakech pour l’écologie vise à récompenser les acteurs qui s’impliquent davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique.

cmas
Commentaires


Comment