Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ La cohésion sociale "un idéal" dont l’atteinte nécessite la mobilisation de tous
Publié le mardi 29 novembre 2016  |  AIP
Comment


Abidjan - Loin d’être l’affaire des seuls gouvernants, la cohésion sociale est « un idéal » à bâtir par « tous », a fait comprendre, mardi, le directeur général de l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale (OSCS), Coulibaly Tiohozon Ibrahim, appelant chaque habitant de la Côte d’Ivoire à prendre conscience du rôle qu’il tient et à l’assumer.

« Très souvent on accuse Pierre ou Paul de ne pas faire ceci ou cela, mais il faut savoir que la cohésion sociale est l’affaire de tous. La petite action, au niveau de votre famille, que vous posez peut contribuer ou non à la cohésion sociale », a fait remarquer M Coulibaly qui intervenait à la Tribune de l’AIP sur le thème : « Quelle contribution de l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale à des législatives paisibles".

Selon lui, même s’il appartient aux dirigeants de créer les conditions d’une vie sociale apaisée, en œuvrant notamment à garantir une vie heureuse à l’ensemble des citoyens, il importe toutefois pour chacun de garder à l’esprit qu’il est partie prenante à la cohésion sociale. « Si nous arrivons à analyser, à critiquer nos comportements individuels, à les améliorer, évidemment nous aurons une nation paisible. Nous aurons véritablement atteint ce que nous recherchons », a-t-il soutenu.

Le DG de l’OSCS a par ailleurs éclairé sur le fait que la cohésion sociale reste « une quête perpétuelle, un idéal de société" embrassant plusieurs domaines de la vie au point où il est plus indiqué de parler aujourd'hui de « sécurité humaine » qui implique « le bien-être des populations de façon générale ».

«L’accès à des soins de santé, l’accès à des services sociaux de base … lorsque tous ces aspects sont renforcés évidemment cela favorise la cohésion sociale. Lorsque vous avez tous ces services, vous vous sentez mieux, mieux avec votre voisin et mieux dans votre pays », a-t-il relevé.

S’appuyant sur ces considérations, il a estimé que depuis la crise postélectorale de 2010-2011, « il y a une claire amélioration de la cohésion sociale en Côte d’ivoire » même si le gouvernement reste conscient de qu’il reste encore du chemin à parcourir. Selon M Coulibaly Tiohozon la volonté des gouvernants ivoiriens d’aller de l’avant a justifié la mise place d’un ministère spécialement en charge de la question.

L’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale est un instrument de veille, un organe d’alerte précoce, dont la mission essentielle est d’aider à la prise de décision à travers la mise à disposition d’informations stratégiques en matière de renforcement de la solidarité et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. Sa mise en place a été préconisée par l’Accord politique de Ouagadougou (APO) comme mesure palliative à la situation de déficit de solidarité et de cohésion sociale entre les composantes de la nation ivoirienne,

(AIP)

kg/ask
Commentaires


Comment