Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Vers le baptême du CAFOP de Gagnoa du nom d’une illustre personnalité
Publié le jeudi 13 avril 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - Le directeur du Centre d’Animation et de Formation Pédagogique (CAFOP) de Gagnoa a proposé que son établissement soit rebaptisé afin de lui donner une "autre allure", mercredi, à la faveur de la double cérémonie marquant le quarantenaire de cet établissement et la célébration de la 40ème promotion sortante.

« J’en appelle aux discernements des cadres », a plaidé le directeur Baba Kaké, indiquant qu’il s’en remettait aux choix du nom par les cadres et personnalités que compte le département de Gagnoa. L’homme dit ne pas être exposé au choix d’une grande figure ayant marqué Gagnoa de son empreinte ou d’une très grande personnalité politique de la Côte d’Ivoire.

Faisant à allusion à Dignan Bailly, Djédjé Capri, Cheick Yacouba Sylla et même le chef de province, Sahié Gouzou qui a accueilli les premiers colons à Gagnoa en 1870, Baba kaké a évoqué tous ces illustres noms en exemple, pour dire que de nombreux noms de fils de Gagnoa et des hautes personnalités ailleurs dans le pays, existent et peuvent faire l’objet d’un choix par les cadres.

L’espace territorial de l’actuel CAFOP de Gagnoa, a été cédé par feu le patriarche Cheick Yacouba Sylla au président Houphouët-Boigny pour la construction de cet établissement. Mais c'est Sahié Gouzou, en tant que chef de province de Gagnoa et propriétaire terrien, qui avait offert ce site au patriarche.

Baba Kaké est le 10ème directeur du CAFOP de Gagnoa. Il est en fonction depuis le 11 décembre 2011. « L’équipe managériale » qu’il dirige, aura réussi à faire de cet établissement qui se trouvait dans un état de délabrement avancé après la crise post électorale, un outil agréable, avec l’aide de nombreux partenaires.

Les cérémonies commémoratives du CAFOP de Gagnoa, ont démarré samedi par le concours d’orthographe et se sont achevées mercredi, par la célébration de la 40ème promotion, dite promotion ministre de Infrastructures Economiques, Amédée Kouakou.

(AIP)

dd/fmo
Commentaires


Comment