Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Le gouvernement « fier » de Ta Lou, lui offre 40 millions FCFA en récompense
Publié le vendredi 8 septembre 2017  |  AIP
La
© Présidence par DR
La Vice championne du monde Ta Lou reçue par le Président Alassane Ouattara
Abidjan le 08 Septembre 2017. Ta Lou Marie-Josée, vice-championne du monde aux 100 et 200 mètres, a officiellement remis ses médailles au Président de la République, Alassane Ouattara. A cette occasion Ta Lou a été élevée au rang de Commandeur dans l`ordre national du mérite sportif.
Comment


Le gouvernement « fier » de l’athlète Marie-Josée Ta Lou Gonézié pour avoir hissé haut le drapeau de la Côte d’Ivoire lors des derniers mondiaux d’athlétisme de Londres, où elle a glané deux médailles d’argent, sur 100 et sur 200 m, lui a offert la somme de 40 millions F CFA (à raison de 20 millions par médaille) pour récompenser sa performance.

La double vice-championne du monde a été reçue à Abidjan, dans la matinée de vendredi, par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, au palais de la présidence du Plateau, dans le cadre d’une cérémonie de récompense. Il s’agissait de l’honorer pour tout le bonheur qu’elle a procuré à l’ensemble de ses concitoyens.

«C’est la nation toute entière qui vous célèbre aujourd’hui. Vous avez donné beaucoup de bonheur à nos concitoyens, à toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire », a déclaré, lors de la cérémonie, le président Ouattara avant de traduire toute sa « fierté » à sa championne de « fille ».

« Nous sommes fiers, très fiers de vous Marie-Josée. Toute notre gratitude. Merci au nom de la nation ivoirienne pour ce bonheur que vous nous procurez, merci ma fille, encore merci », a-t-il traduit en outre.

Le chef de l’Etat a aussi témoigné la reconnaissance de la Nation à l’ensemble des personnes qui ont concouru à l’atteinte de ce résultat notamment l’entraîneur de l’athlète, Anthony Koffi qui a, lui, reçu la somme de 20 millions F CFA, à raison de 10 millions par médaille.

La sprinteuse et son coach ont été, tous deux, également faits commandeur dans l’ordre du mérite sportif ivoirien.

Marie-Josée Ta Lou pour sa part a exprimé sa "profonde gratitude" pour la récompense reçue et s’est engagée à "tout mettre en œuvre pour défendre partout l’honneur de la Côte d’Ivoire".


kg/fmo
Commentaires


Comment