Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre la criminalité : lancement de l’opération Epervier III à Yopougon
Publié le jeudi 21 septembre 2017  |  Abidjan.net
Lutte
© Abidjan.net par D Tagro
Lutte contre la criminalité : lancement de l’opération Epervier III à Yopougon
Jeudi 21 septembre 2017. Yopougon. Lancement de l`opération de sécurisation dénommée Epervier III. Photo: Le Commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf, Directeur général de la police nationale.
Comment


Les bandits et autres malfrats n’ont qu’à bien se tenir. Les Forces de sécurité sont décidées en découdre avec eux. La police nationale est de plain-pied dans l’opération de lutte contre la criminalité baptisée Epervier III, en collaboration avec les Forces armées de Côte d'Ivoire (FACI), la gendarmerie et le Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO).

Le Commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf, Directeur général de la police nationale a procédé au lancement officiel d’Epervier III ce jeudi 21 septembre 2017 à Yopougon-Ficgayo. L’objectif principal est d’accompagner la rentrée des classes, l’année universitaire et scolaire en vue de traiter les questions de criminalités qui leur sont liées.

Il y aura d’intenses patrouilles, a dévoilé M. Kouyaté Youssouf, pour lutter notamment contre le phénomène des enfants en conflit avec la loi communément appelés ‘’microbes’’ qui écument les quartiers commettant des actes d’agressions, de vols et même de meurtres sur les populations. Le démantèlement des gares anarchiques, les véhicules munis de vitres teintées et de plaques fantaisistes ainsi que la lutte contre l’incivisme sont prévus dans l’agenda des policiers. L’opération Epervier III vise également, a poursuivi le Directeur général de la police, à traquer les délinquants, rechercher et détruire les fumoirs, saisir les drogues, les produits pharmaceutiques non enregistrés, les armes à feu ou armes blanches.
Les forces de l’ordre ont pour mission, également, de boucler et ratisser les zones susceptibles d’abriter d’éventuels malfaiteurs ou des caches d’armes, rechercher les caches de munitions et d’armes, interpeller les vendeurs et consommateurs de drogues, effectuer le contrôle d’engins motorisés à deux roues utilisés comme moyen de commission d’infraction. « La police et les autres Forces s’engagent à protéger les citoyens honnêtes », a rassuré le Directeur général de la police nationale au terme de son intervention.

Notons que 1500 agents des Forces de l’ordre sont mobilisés pour l’opération Epervier III dont 1000 policiers, 150 gendarmes, 150 de la FACI et 200 du CCDO.
D.Tagro
Commentaires


Comment