Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Réconciliation: Les Rois et chefs coutumiers appellent à la repentance et au pardon
Publié le mercredi 11 octobre 2017  |  Fraternité Matin
Crise
© Abidjan.net par EMMA
Crise post électorale : Les Rois et Chefs coutumiers se sont réunis en conclave à la bourse du travail de Treichville
Comment


« Nous devons nous accorder, nous mettre ensemble, pour amplifier de façon unanime, le message du Président de la République. »

Pour une réconciliation vraie et une paix durable en Côte d’Ivoire, les Rois et Chefs traditionnels ont décidé de se mettre au dessus des clivages et ont appelé toutes les parties impliquées dans les différentes crises qu’a connues le pays à la repentance et au pardon.

C’était, le 10 octobre 2017, à Yamoussoukro, au terme d’un séminaire de formation des membres du directoire qui a eu lieu dans les locaux de l’institution. Ce, autour du thème « De la nécessité de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire : Quelle place et quel rôle pour les Rois et Chefs traditionnels » ?

« Conscient de cette lourde responsabilité, le directoire, au nom de la Chambre Nationale des Rois et Chefs traditionnels (Cnrt), s’engage fermement : A s’élever au-dessus de toutes les mêlées y compris ses propres contradiction ; dans l’union véritable, sincère, à parler d’une même et seule voix et à appeler tous ses enfants à la repentance, au pardon et à la réconciliation dans l’intérêt supérieur de la nation », indique le communiqué final sanctionnant les travaux, lu par Tchiffy Gbizié Lambert.

Pour le président de la Cnrt, Sa Majesté Nanan Amon Tanoé Désiré, la problématique de la réconciliation, de la cohésion sociale et de la paix durable, leur impose un « engagement responsable » et des « actions concrètes ». «Nous Rois et Chefs traditionnels, avons l’obligation de contribuer à relever tous les défis liés à ces déchirures, pour permettre à la Côte d’Ivoire de tourner les pages sombres de son histoire. Nous devons nous accorder, nous mettre ensemble, pour amplifier de façon unanime, le message du Président de la République, à travers les initiatives institutionnelles, consacrées à la réconciliation nationale.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment