Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Journée internationale de l’alimentation : les enseignants chercheurs forment les planteurs du Programme Agnéby
Publié le mercredi 18 octobre 2017  |  Abidjan.net
Journée
© Autre presse par DR
Journée internationale de l’alimentation : les enseignants chercheurs forment les planteurs du Programme Agnéby
La Journée internationale de l’alimentation a été célébrée ce lundi 16 octobre 2017, à Azaguié (est) sous l’initiative du Centre d’excellence africain sur les changements climatiques, la biodiversité et l’agriculture durable (CEA-CCBAD), autour du thème suivant : « changer les migrations en investissant dans la sécurité alimentaire et développement durable ». La zone cacaoyère d’Azaguié a été choisie à dessein par le CEA-CCBAD pour rassurer le monde agricole du fait qu’on puisse faire la production cacaoyère et assurer la sécurité alimentaire.
Comment


La Journée internationale de l’alimentation a été célébrée ce lundi 16 octobre 2017, à Azaguié (est) sous l’initiative du Centre d’excellence africain sur les changements climatiques, la biodiversité et l’agriculture durable (CEA-CCBAD), autour du thème suivant : « changer les migrations en investissant dans la sécurité alimentaire et développement durable ». La zone cacaoyère d’Azaguié a été choisie à dessein par le CEA-CCBAD pour rassurer le monde agricole du fait qu’on puisse faire la production cacaoyère et assurer la sécurité alimentaire.

A travers cette initiative, le CEA-CCBAD vient accompagner le Programme Agneby (filière cacao) dans la mise en œuvre d’une stratégie commune aux fins de développer des solutions durables pour aller contre les changements climatiques avec des solutions d’atténuation et d’adaptation pour les mettre à la disposition des producteurs.

A cet effet, le CEA-CCBAD collabore avec des étudiants que le Programme Agnéby a accepté dans les plantations pour faire de l’agroforesterie, de l’agropastoralisme. « C’est dans ce cadre que nous nous retrouvons aujourd’hui pour fêter la Journée mondiale de l’alimentation, pour que nous ayons une alimentation saine » a déclaré Prof Koné Daouda, enseignant chercheur en biodiversité à l’Université Félix Houphouët Boigny (UFHB) et Coordonnateur du Centre d’excellence africain sur les changements climatiques, la biodiversité et l’agriculture durable.

Il a par ailleurs expliqué l’avantage de ce programme pour les producteurs, à savoir, la formation qui consiste en un éveil scientifique pour les producteurs du programme Agnéby, parce que dans ce programme, il y a certaines maladies qui ne sont pas déclarées. Le CEA-CCBAD assure cet éveil scientifique afin de mettre en place des postes d’observation pour éviter que ces maladies ne viennent dévaster les plantations.

En ce qui concerne la formation des planteurs qui n’ont fait l’école, il a indiqué qu’ « autant le Centre est spécialisé pour faire l’excellence dans la formation initiale des étudiants. Nous avons aussi des solutions que nous appelons l’andragogie qui est un ensemble de méthodes pédagogiques pour transmettre la connaissance aux adultes, à travers des supports tels que la boîte à image pour faire passer le message aux adultes ».

Il s’agit également pour le CEA-CCBAD d’assurer le développement de technologies durables sur la base de l’utilisation des bios pesticides qui sont des alternatives aux produits chimiques non autorisés. Il contribue aussi à l’utilisation de solutions intégrées de lutte qui va combiner l’utilisation de bios pesticides et de bonnes pratiques agricoles qui vont aboutir à l’augmentation des revenus des producteurs.

En outre, face à la nécessité d’étendre ce programme du CEA-CCBAD à tout l’ensemble du territoire ivoirien, le Prof Koné Daouda a souligné que pour l’instant l’UFHB a signé un partenariat avec le Programme Agnéby. Néanmoins, « si le Conseil du café cacao le demande nous pourrons étendre et développer ce partenariat avec d’autres structures de production cacaoyère » a-t-il confié.

Il y a eu également au menu de cette Journée internationale de l’alimentation trois communications d’enseignants chercheurs au CEA-CCBAD ont également meublé le contenu de cette Journée. Ce sont notamment, « l’agroforesterie » présenté par Dr Kouamé ; « la culture du bananier en association et en utilisation de bios pesticides, et les différents bénéfices alimentaires et financiers qui y sont liés », présenté par Dr Camara ; « l’alimentation et la sécurité alimentaire », présenté par Bidié.

A toute fin utile, l’initiative régionale du projet Centre d’Excellence Africain (CEA) a été lancée en 2013 pour soutenir le changement et l’amélioration en matière de développement du capital humain. Introduit avec succès dans les pays de l’Afrique de l’ouest, de l’est et du centre avec un investissement de 150 millions de dollars US, approuvé par l’IDA (Association internationale de développement) en avril 2014, le projet CEA est représenté aujourd’hui dans 9 pays dont la Côte d’Ivoire.

JOB ATTEMENE
Commentaires


Comment