Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Vers une contribution des jeunes à la problématique foncière en Côte d’Ivoire
Publié le dimanche 19 novembre 2017  |  AIP
Comment


Abidjan, 19 nov (AIP) - La problématique foncière en Côte d’Ivoire était au centre, samedi à Abidjan, d’un panel initié par la Friedrich Ebert Stiftung (FES) et le Réseau ivoirien des leaders (RIL), et visant à mettre les jeunes à contribution pour adresser cette question.

Axé sur le thème « Quelle contribution des jeunes à la problématique foncière en Côte d’Ivoire », les intervenants, notamment l’enseignant de droit Dr Gbédé Jonathan, le député de Blolequin Doho Simon et l’ancien membre du programme Génération à venir de FES, Kouadio Yobouet Simplice, ont unanimement dénoncé « le foncier qui est devenu un problème chronique en Côte d’Ivoire ».

Ils ont estimé que la jeunesse a un rôle prépondérant à jouer pour la consolidation de la paix et e la cohésion, autrement, « les jeunes doivent s’approprier la loi régissant le foncier et mener une sensibilisation auprès des parents pour tirer le meilleur profit, car l’avenir n’est pas dans le conflit, l’avenir de la Côte d’Ivoire c’est dans le dialogue ».

Pour le représentant résident de FES, Thilo Schöne, le foncier qui a permis de bâtir la Côte d’Ivoire, est en train de devenir malheureusement une menace, au regard de l’actualité dans l’Ouest de ce pays. Selon lui, cette situation est aggravée par plusieurs facteurs notamment la méconnaissance de la loi, le manque d’emploi pour les jeunes.

« Face à cette situation, il vous revient à vous les jeunes en tant que leaders, d’en faire une opportunité d’emploi et d’initiatives positives pour vous et pour la Côte d’Ivoire. Vous le pouvez et nous à la FES, nous y croyons », a déclaré Thilo Schöne.

Le président du RIL, Kouamé Patherne, a pour sa part assuré que son réseau entend contribuer à réduire la participation de la jeunesse lors de l’éclatement des conflits, notamment fonciers. Il a exhorté ses pairs à s’inscrire dans une dynamique de vulgarisation des lois sur le foncier.

(AIP)

gak/cmas
Commentaires


Comment