Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les populations de Ouangolodougou invitées à payer leurs factures d’électricité
Publié le mardi 21 novembre 2017  |  AIP
Comment


Les autorités préfectorales de Ouangolodougou invitent leurs administrés, qui causent encore aujourd’hui des difficultés à la compagnie nationale de distribution, à accepter de s’acquitter du paiement de leurs factures d’électricité.

Certains ménages, dans le département, rechignent encore à honorer leurs factures d’électricité, se complaisant dans la situation d’anormalité créée par la décennie de crise militaro-politique qu’à connue la Côte d’Ivoire et qui a vu la partition du pays en deux avec pour conséquence notamment une interruption des activités de recouvrement des factures dans le Grand Nord, de 2002 à 2012.

Et, ces populations n’hésitent pas à s’en prendre physiquement aux agents de la compagnie nationale de distribution commis pour leur suspendre la fourniture comme il est de coutume en cas de non paiement.

« Il est temps d’arrêter ce genre d’agissements car Ouangolodougou ne doit pas continuer à s’illustrer de la façon la plus négative à chaque fois », a lancé à leur endroit le préfet par Intérim, Yao Kouacou, lors d’une réunion lundi.

La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) et les populations locales sous l’auspice des autorités administratives prospectaient des voies en vue du règlement du contentieux relatif aux impayés de facture dans le département évalués à plus de deux milliards F CFA d’impayés sur la période 2012-2017.

«Nos collaborateurs sont menacés sur le terrain, leurs motos sont bloquées. C’est vraiment difficile de pouvoir exercer. Nous sommes donc venus comprendre les difficultés qui font qu’on n’arrive pas à recouvrer les factures ici», a indiqué lors de la réunion l’adjoint technique à la direction régionale de Korhogo, Béira Landry.

Leur rappelant qu’il y va de leur propre bien et qu’il s’agit également pour elles de permettre à l’Etat d’honorer ses engagements vis-à-vis des bailleurs de fonds, il a appelés les nostalgiques de la période d’anormalité à revoir leur copie.

Il a été convenu avec ces populations de leur donner jusqu’à la date du 06 décembre 2017 pour s’acquitter de leurs impayés des années 2016 et 2017. Passé ce délai, les concernés se verront interrompre la fourniture d’électricité.

(AIP)

ck/kg/fmo
Commentaires


Comment