Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Entrepreneuriat : le BIT va instruire les acteurs ivoiriens du public et du privé

Publié le lundi 26 mars 2018  |  AIP


Le Bureau international du travail (BIT), procédera, jeudi, au siège de la Banque africaine de développement (BAD), à Abidjan, à la sensibilisation des acteurs des administrations publiques et des organisations du secteur privé, partenaires du Comité de Concertation Etat-Secteur Privé (CCESP) sur les implications du Projet « Entreprises et Travail décent », financé par le gouvernement français.

Cette activité se fera autour de la « Déclaration de principes tripartite sur les Entreprises multinationales et la Politique sociale dite Déclaration sur les EMN à travers des présentations, des séances de discussions et de partage d’expériences, indique une note transmise lundi, à l’AIP.

L’objectif de la rencontre est de faire connaitre la Déclaration sur les EMN et, l’enjeu, de donner des outils aux participants pour répondre à des préoccupations questionnant le contexte de la Côte d’Ivoire à propos des investissements et opérations commerciales qui créent des emplois de meilleure qualité, et la manière de mieux intégrer la création d’emplois dans les initiatives de Responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Plusieurs thèmes seront abordés en vue de dégager des actions prioritaires pour favoriser la promotion et l’application de la Déclaration sur les EMN dont le concept de la Responsabilité sociale des entreprises comme outil de mobilisation des entreprises et les lignes directrices de la Déclaration sur les EMN pour mobiliser les entreprises en faveur du développement.

La Déclaration de principes tripartite sur les Entreprises multinationales et la politique sociale est le principal outil du BIT pour guider les entreprises en matière de RSE. Elle a été adoptée en 1978 et révisée en 2000 et en 2006. Sa dernière révision date de mars 2017 pour répondre aux nouveaux enjeux du Développement durable.

Selon le directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder, « la Déclaration révisée reflète un solide consensus entre gouvernements, employeurs et travailleurs fermement ancré dans les réalités d’aujourd’hui. Elle propose une orientation claire sur la façon dont les entreprises peuvent contribuer à travers leurs opérations, à l’échelle mondiale, à la concrétisation du travail décent ».

En Côte d’Ivoire, les efforts pour la promouvoir, ont permis, depuis 2010, d’initier la réflexion et de générer de bonnes pratiques autour de la mobilisation des entreprises pour la promotion de l’emploi des jeunes et des investissements responsables.

Le pays bénéficie à ce titre du projet de coopération au développement « Entreprises et Travail décent : promotion et application de la Déclaration sur les EMN » mis en œuvre par le BIT, avec l’appui financier du gouvernement français.

aaa/fmo
Commentaires


Comment